FirstMark veut unir BLR et réseau local

Mobilité
Information - news

L’opérateur de boucle locale radio, FirstMark Communications, devrait annoncer pendant le salon Interop une offre d’interconnexion haut débit de réseaux locaux. Après avoir déployé ses offres d’accès Internet à destination des PME, l’opérateur tente de prendre pied sur le secteur des grosses entreprises au travers d’une vision très étendue des réseaux locaux.

Après avoir déployé dans cinq villes des accès Internet par ondes radio, FirstMark Communications, détenteur d’une licence nationale de boucle locale radio, annonce la mise en place d’une solution d’interconnexion haut débit pour les réseaux locaux. Indépendante de son offre d’accès Internet, sa solution First LAN permet de relier les entreprises d’un même groupe ou travaillant ensemble sur des projets communs. Seules les données peuvent circuler sur le réseau. Les entreprises peuvent être distantes de quelques mètres ou se trouver à l’autre bout du territoire français. Seul impératif, technique, pour le moment : l’offre est disponible uniquement dans les villes où FirstMark commercialise son offre de boucle locale radio, c’est-à-dire sur Nantes, Lyon, Strasbourg, Seine Saint Denis, le nord de Paris, Marseille et enfin sur Lille.

Des offres à débits garantis

La solution de FirstMark propose des débits de 512 Kbits/s à 8 Mbits/s. Les offres à débit garantis sont de 256 Kbits/s à 4 Mbits/s. L’opérateur assure que les contrats sont souples et permettent aux entreprises de migrer rapidement vers des débits supérieurs en fonction de l’évolution de leurs besoins. Toute la grille tarifaire n’est pas encore disponible, l’annonce de ce nouveau service devant se faire durant l’imminent salon Interop de la semaine prochaine. Mais à titre d’exemple, une connexion First LAN entre deux sites distants de 100 kilomètres à 500 kilomètres avec un débit garanti de 1 Mbit/s, jusqu’à 2 Mbits/s, en débit crête sera facturée 10 036 F HT (1 530 euros) par mois. Les frais de mise en service seront de 12 000 F HT (1 830 euros) par site. Au delà de 500 kilomètres avec un débit garanti de 4 Mbits/s, jusqu’à 7,5 Mbits/s en débit crête, l’entreprise devra s’acquitter de 37 356 F HT (5 695 euros) par mois. Les frais de mise en service seront de 20 000 F HT (3 050 euros) par site. Des réductions sont possibles si l’entreprise possède déjà un accès Internet par onde radio de FirstMark.

Au moment du lancement de ses offres de boucle locale radio, FirstMArk annonçait vouloir cibler les PME. Avec First LAN, dont certaines de ses solutions proposent des liaisons au-delà des 500 kilomètres semblent marquer un élargissement de cible de l’opérateur. Avec de telles distances et de tels débits, les solutions de FirstMark pourraient bien intéresser les grandes entreprises et venir concurrencer le marché des liaisons filaires dédiées.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur