Fissure iPhone : un particulier réclame une expertise par voie de justice

Cloud

Le tribunal de commerce de Cannes est saisi par un détenteur d’un iPhone. Le plaignant veut une réponse d’un expert après un incident survenu cet été.

Un client détenteur d’un iPhone dont la paroi de son écran s’est fissurée demande à la justice qu’un expert détermine la cause.

Le 12 novembre, Olivier Milano, qui exerce la profession d’expert immobilier, a saisi le tribunal de commerce de Cannes (Alpes-Maritimes) dans ce sens.

L’incident remonte au 7 août dernier : l’écran de l’iPhone du plaignant s’est fendu avec un “bruit” et “une vibration ressentie”.

Olivier Milano n’a pas été blessé mais il réclame maintenant des explications de la part d’un expert indépendant, quitte à ce qu’il soit désigné par la justice.

Le tribunal de commerce de Cannes devrait donner une décision début décembre.

Ce cas individuel fait partie d’une série d’une quinzaine d’incidents d’iPhone recensés au cours de l’été.

Jusqu’ici, Apple a argué qu’il s’agissait dans tous les cas d’une “pression externe” sur l’appareil et nie tout dysfonctionnement de son smartphone écoulé à plus de 1,8 million d’exemplaires depuis son lancement en novembre 2007 sur le marché français.

La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) mène une enquête et la Commission européenne a exhorté Apple de s’expliquer sur ces anomalies.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur