Flex, la plate-forme pour livreurs d’Amazon à la sauce Uber

Gestion des talentsManagement
amazon flex
4 1

Sur le modèle de ce que propose le controversé Uber, Amazon a lancé aux USA sa plate-forme Flex, permettant à des livreurs indépendants d’acheminer ses colis en étant payés à la tâche.

Malin, Amazon surfe sur le concept de l’ »uberisation » de l’économie pour lancer sa nouvelle plate-forme de travail à la demande, baptisée Flex.

Entièrement dédiée à la livraison de ses colis, Flex permet à des livreurs contractuels et non salariés de multiplier les livraisons en les rémunérant à la tâche.

Cette plate-forme permet à Amazon de recrutement facilement des livreurs indépendants capables de livrer rapidement les commandes ses clients dans plusieurs villes aux Etats-Unis, pour une rémunération comprise entre 18 et 25 dollars de l’heure.

Les livreurs peuvent ainsi choisir leurs plages horaires de livraison, comprises entre 4 et 8 heures de travail effectif.

Déjà disponible à Seattle, berceau du géant du e-commerce, Flex devrait bientôt être accessible à Portland, Atlanta, New York, Chicago, Baltimore, Indianapolis, Austin, Miami et Dallas.

Amazon précise que les livreurs candidats doivent être âgés de plus de 21 ans, être titulaires d’un permis de conduire, être dotés d’un véhicule et d’un smartphone Android et disposer d’un casier judiciaire vierge.

Un nouveau mode de travail qui sert surtout les intérêts d’Amazon, qui assure toujours ainsi la livraison rapide de ses colis grâce à des livreurs compétents, sans avoir devoir reverser des cotisations sociales. De leur côté, ces livreurs indépendants ne disposent d’aucun congés payés ni de droit au chômage…Et c’est eux qui doivent payer leur essence et l’assurance de leur voiture ou moto…

 

Crédit image : Julie Clopper – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur