Flextronics cède son activité logiciels pour 900 millions de dollars

Mobilité

Le constructeur de la Xbox 360 de Microsoft souhaite ainsi se recentrer sur son coeur de métier, la sous-traitance de produits électroniques.

Le constructeur sous-traitant Flextronics a décidé de vendre son activité de développement de logiciels pour un montant évalué à environ 900 millions de dollars. La société, qui est l’un des principaux sous-traitants au monde, fabrique notamment la Xbox 360 de Microsoft.

Cette transaction illustre la concurrence croissante qui règne actuellement sur le marché de la sous-traitance. L’année dernière, Flextronics avait déjà cédé ses activités dans les domaines des semi-conducteurs et des services réseaux afin de se concentrer sur son coeur de métier.

“Cette transaction s’inscrit dans la continuité de notre stratégie, précédemment annoncée, de concentrer nos efforts et nos ressources sur les opportunités de croissance dans le domaine des services de fabrication de produits électroniques”, a déclaré le directeur général de Flextronics, Michael McNamara.

Le constructeur basé à Singapour recevra environ 600 millions de dollars en cash de Kohlberg Kravis Roberts and Co, ainsi que 15 % des parts de la société. Un montant supplémentaire de 250 millions de dollars devra lui être réglé, avec les intérêts, dans les huit années à venir.

(Traduction d’un article de VNUnet.com en date du 18 avril 2006)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur