Flickr a 10 ans : de l’ère start-up à l’épopée photographique

Régulations
flickr-10-ans

Ce lundi, Flickr, le service de publication et de partage de photos propriété de Yahoo, soufflait sa 10e bougie. Retour sur une décennie d’évolution technologique entre mobilité, Web social, droits d’auteur et format vidéo.

Avec 92 millions d’utilisateurs à son actif, Flickr a soufflé, ce 10 février, sa dixième bougie. De la tendance Web 2.0 à la conquête du mobile, le service de publication et de partage de photos initie une rétrospective sur une décennie d’évolution technologique.

Devenue un incontournable de la Toile, la plate-forme a démarré son épopée en 2004, à l’occasion de la conférence O’Reilly Emerging Tech. A l’origine du projet, la société canadienne Ludicorp Research n’a pas tardé à retenir l’attention des investisseurs à mesure qu’elle enrichissait son service de nouvelles fonctionnalités.

Après quelques semaines, la taille maximale des photos était relevée à 1 Mo. Dans la foulée, Flickr mettait en place un système de galeries présentant les clichés récemment ajoutés. Toujours au printemps 2004, il est devenu possible de taguer des contenus, mais aussi d’en commenter et d’en supprimer. Au cours de l’été, les groupes collaboratifs ont fait leur apparition, au même titre que la fonction Organizr, destinée à gérer et à trier les images.

Mais la date à graver d’une pierre blanche reste le 20 mars 2005 et ce passage dans le giron de Yahoo, pour 35 millions de dollars. Flickr comptait alors 1 million d’utilisateurs. Deux ans plus tard, la plate-forme s’internationalise : déclinée en sept langues dont le français, elle intègre aussi un système de géolocalisation. Celui-ci permet de rechercher des photos à partir des noms de sites, mais également de les situer sur la carte du monde.

A quelques mois d’intervalle, l’édition des photos directement en ligne devient réalité grâce aux outils hérités du rachat de Picnik. Dans les semaines qui suivent, Flickr passe la barre des 2 milliards de fichiers publiés. Les partenariats se multiplient en conséquence, notamment sur la question des licences d’exploitation, illustrée par cet accord avec la Library of Congress, plus ancienne bibliothèque fédérale des États-Unis.

En 2008, Flickr se positionne sur un terrain déjà dominé par YouTube (filiale du concurrent Google) : la vidéo. L’année suivante, le chantier du mobile débute officiellement avec l’arrivée sur iPhone. En fin de décennie, la croissance s’accélère : 4 milliards de photos postées en 2009 ; 5 milliards en 2010 et 6 milliards un an plus tard, coïncidant avec la publication d’une application Android.

L’année 2012 est marquée par l’ouverture à des services tiers comme Pinterest, via un bouton de partage. L’innovation s’est poursuivie dernièrement avec une stratégie “spectaclr” (photos plein écran), “wherevr” (rafraîchissement du site Web et des applications mobiles), mais aussi “biggr” (1 To de stockage pour tous les utilisateurs).

flickr-infographie

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous bien les services photo en ligne ?

Crédit illustration : Jonas Wolff – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur