Flickr explore d’autres voies de business liées au partage de photos

Mobilité

Le service phare de Yahoo veut aider les photographes amateurs à vendre leurs
clichés en vue d’une exploitation commerciale.

Flickr, le service en ligne de partage de photos (propriété de Yahoo), envisage de lancer un nouveau service qui permettra aux utilisateurs de vendre leurs photos à des éditeurs ou à d’autres personnes intéressées. Les photos hébergées sur le service attirent aussi bien les média que les graphistes, qui les stockent dans leurs galeries photos.

Flickr est devenu une source importante d’images, couvrant largement des événements tels que les attentats terroristes survenus à Londres l’année dernière ou bien, plus récemment, le coup d’Etat qui a frappé la Thaïlande la semaine dernière. Mais les photographes amateurs n’ont généralement pas conscience du prix de leurs photos et doivent souvent se battre pour obtenir le paiement de leurs créations.

“Il existe d’importantes frictions à ce niveau”, a expliqué le 21 septembre Stewart Butterfield, co-fondateur de Flickr, au siège de l’entreprise basé dans la Silicon Valley. “Les photos utilisées de cette manière sont manifestement très demandées ; nous avons les moyens de limiter ces frictions. “

Le service sera entièrement indépendant du site principal de Flickr, ajoute-t-il, expliquant qu’il n’était pas dans l’intention de Flickr de lancer un service de galerie photo. Stewart Butterfield a refusé d’entrer dans les détails et a simplement déclaré que leurs projets appelaient à de nombreuses spéculations.

Yahoo pourrait ainsi demander un abonnement pour son service de vente de photos, ce qui lui permettrait de disposer d’une nouvelle ligne de revenus du service Flickr. La société vend actuellement de la publicité sur les pages principales et de recherche de Flickr, propose des services d’impression photo et partage un accord de commandite avec Nikon. Les utilisateurs peuvent également utiliser un compte premium offrant une capacité de stockage illimitée.

Dans l’espoir de populariser encore davantage son service, Flickr fait également pression sur les fabricants de téléphones mobiles et d’appareils photos pour les amener à intégrer une option de téléchargement Flickr dans leurs appareils.Les nouveaux téléphones média Nokia N73 et N93, par exemple, sont les premiers appareils du marché offrant une compatibilité Flickr.

Les appareils photos numériques peuvent également se connecter au service grâce à leurs connexions Wi-Fi intégrées. Ainsi, Butterfield a dévoilé en avant-première un prototype de carte mémoire SD pour les appareils photos numériques avec Wi-Fi intégré. Un système développé par Eye-Fi initialement. Cette carte se glisse dans l’emplacement standard pour cartes SD d’un appareil numérique et transfère instantanément toutes les nouvelles photos vers un blog, un compte Flickr ou n’importe quel autre service de stockage en ligne.

Il est possible de découvrir une démonstration de Butterfield à propos d’une carte alpha modèle d’Eye-Fi sur le blog Silicon Valley Sleuth.

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 22 septembre 2006


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur