Flipkart : l’Inde a aussi son Amazon

EntrepriseLevées de fondsMarketing
flipkart

Présenté comme l’Amazon indien, le site e-commerce Flikpart, basé à Bangalore, vient de procéder à sa cinquième levée de fonds depuis sa création en 2007.

155 millions d’euros (ou 200 millions de dollars). C’est le montant de la levée de fonds que vient de boucler Flipkart.

C’est un site e-commerce indien fondé à Bangalore en 2007 par deux anciens responsables d’Amazon : Sachin et Binny Bansal.

Présenté comme un géant potentiel du même acabit que le modèle américain (à l’échelle du sous-continent indien), Flipkart a réalisé cette cinquième levée de fonds auprès d’un pool d’investisseurs qui étaient déjà présents dans le capital :  Accel Partners, Iconiq Capital, Tiger Global et le puissant groupe médias sud-africain Naspers (qui a également investi dans OLX).

Les nouvelles ressources financières allouées vont permettre d’accélérer la diversification de l’activité de Flipkart qui, originellement, ne commercialisait que des livres.

D’ores et déjà, il est possible d’acheter des produits de beauté, de la mode et des chaussures, de l’électronique grand public, des accessoires de sport et de fitness, etc.

Au-delà de la diversification, le site de Bangalore devrait améliorer rapidement son infrastructure et ses capacités technologiques et logistiques.

Au total, depuis la création du site marchand, 300 millions d’euros ont été injectés.

Ce qui en fait la référence du e-commerce en Inde.

Flikpart recense à ce jour environ 10 millions de clients inscrits, en Inde et au-delà.

——–

Nouveau quiz : Géants du Web : qui rachète quoi ?

——–


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur