FlyTunes transforme l’iPhone en poste radio

MobilitéSmartphones

Avec l’accès jusqu’à 20 000 webradios, FlyTunes offre une alternative gratuite à la radio par satellite et terrestre.

Écouter la radio sur l’iPhone ou l’iPod Touch? Ce sera prochainement possible grâce à FlyTunes un nouveau service de musique dont l’ouverture est programmée pour le 21 janvier prochain selon les annonces faites la semaine dernière aux Consumer Electronics Show 2008 (CES 2008) de Las Vegas.

Créé en 2006 par “un groupe de vétérans aguerris de l’industrie du PC” FlyTunes (précédemment BroadClip) vise à transformer baladeurs numériques communicants et téléphones mobiles en véritables tuners radio.

La start-up, installée à Lvermore en  Californie, annonce pouvoir offrir l’accès à 20 000 stations Web radio accessibles en 3G ou en Wi-Fi. Soit cent fois plus, selon l’éditeur, que l’offre musicale disponible par satellite, ou terrestre, réputée onéreuse et nécessitant l’usage d’un logiciel particulier et d’un tuner matériel.

De plus, le service permet à l’utilisateur de créer sa propre chaîne musicale avec la possibilité de “taguer” les titres, notamment ceux que l’on ne souhaite plus jamais entendre. De la radio à la carte, donc.

Plusieurs heures de musique en mode déconnecté

Si la liaison entre le diffuseur et le terminal s’effectue sur les réseaux mobiles (3G des opérateurs ou Wi-Fi), FlyTunes propose un mode déconnecté qui peut mettre en cache “plusieurs heures de musique“. Une mise en cache qui dépend de la taille de l’espace mémoire du terminal mais qui autorise une écoute continue de la musique même quand le signal est coupé.

Element non négligeable : le service est proposé gratuitement. Il sera visiblement financé par la publicité. Mais il n’est pas précisé si celle-ci sera uniquement visuelle ou également auditive (ce qui risque de rendre l’offre moins attractive).

Si FlyTunes s’appuie sur les terminaux d’Apple pour mettre en valeur son service (à commencer par son nom qui évoque le magasin en ligne de l’entreprise de Cupertino), l’offre sera également valable pour le Zune de Microsoft et tout autre lecteur MP3 numérique ainsi que les téléphones dotés de fonctionnalités multimédia.

Il restera à vérifier la qualité du service offert. Mais celui-ci s’inscrit d’emblé comme un modèle économique potentiel pour les radios en ligne. Et un concurrent aux plates-formes de ventes en ligne dont l’iTunes Store d’Apple.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur