Fnac-Darty : une passerelle logistique de plus face à la menace Amazon

E-commerceMarketing
darty-plus

L’abonnement Fnac+ a désormais son pendant chez Darty, qui établit, dans ce cadre, davantage de synergies entre les deux enseignes.

À fin juin 2017, l’intégration des deux enseignes a généré 43 millions d’euros de synergies.

Cet indicateur, Fnac-Darty le communiquait au cours de l’été, dans le cadre de la présentation de ses résultats semestriels*.

Le groupe de distribution entend faire monter le compteur à 65 millions d’euros à la fin de l’année, puis atteindre les 130 millions fin 2018. Dans cette optique, il actionne des leviers logistiques et technologiques, mais aussi commerciaux.

Sur ce volet, on aura noté le lancement, ce lundi 9 octobre, de l’abonnement Darty+, qui associe des services de livraison et d’assistance.

À 49 euros TTC par an, l’offre se positionne en parallèle du programme Fnac+.

Ce dernier, accessible au même prix depuis le 7 octobre 2016, avait pris la suite de la formule Express+.

Il permet d’accéder à tous les services de la carte Fnac (ventes privées, remises de 5 % sur certains articles, spectacles à tarif réduit, etc.), auxquels s’ajoutent les caisses prioritaires en magasin et la livraison gratuite en un jour ouvré sans minimum d’achat (voire en 2 heures pour certains articles).

Si c’est Fnac, c’est Darty

Darty+ inclut également la livraison gratuite sans minimum d’achat, hors marketplace… et avec une particularité : les produits que distribue la Fnac sont également concernés, indépendamment du canal de commande.

Sur « 15 agglomérations » couvrant « 400 communes », la livraison peut se faire en deux heures ou sur rendez-vous, à condition d’avoir au moins 20 euros de commande. À titre de comparaison, ce service coûte a minima 9,90 euros pour les non-abonnés Darty+. Dans les autres cas, ce sera une livraison en un jour ouvré.

La différence est, tout du moins sur le papier, plus nette pour les produits volumineux : théoriquement facturées 300 euros, la livraison et l’installation standard deviennent gratuites avec Darty+, avec une option 2h ou sur RDV « y compris le soir ou le dimanche » pour certains articles.

En matière d’assistance, la prestation reste gratuite pour les équipements électroménagers et électroniques sous garantie Darty ; mais elle devient « prioritaire » avec, nous assure-t-on, un technicien qui rappelle « dans la minute », en 24/24, éventuellement en visio (de 8 h à 19 h via l’application « Bouton Darty »).

Pour les produits non couverts par une garantie Darty, c’est au niveau des offres de dépannage qu’il faut regarder : on passe de 99 à 59 euros pour les interventions à domicile et de 69 à 49 euros pour les réparations en atelier.

En toile de fond, le programme Prime du rouleau compresseur Amazon, qui, pour 49 euros, associe aux services de livraison une plate-forme de streaming vidéo, le stockage illimité de photos, un accès prioritaire aux ventes flash ou encore un e-book à emprunter par mois.

* Des résultats dans le rouge présentés sur fond de bouleversement dans l’actionnariat : la famille Pinault a cédé sa participation de 24,33 % à Ceconomy, firme allemande issue de la scission de Metro Group et spécialisée dans la distribution de produits électroniques (Media Markt, Saturn).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur