Le fondateur de Facebook va faire don de la moitié de sa fortune

Cloud

Mark Zuckerberg à la main sur le cœur : le co-fondateur de Facebook a décidé de léguer, à sa mort ou de son vivant, au moins la moitié de sa fortune à des œuvres caritatives.

Mark Zuckerberg aurait-il l’âme d’un bon samaritain ? Le fondateur de Facebook, à l’image de 16 autres milliardaires américains, a annoncé qu’il léguerait, de son vivant ou après sa mort, au moins 50% de sa fortune personnelle à des œuvres de charité.

A la suite de l’appel lancé par Bill Gates et le célèbre milliardaire-financier Warren Buffett, Mark Zuckerberg a décidé de participer à l’opération philanthropique The Giving Pledge (“La Promesse de Don”), qui demande aux plus grandes fortunes du monde de céder une partie de leur magot à des œuvres caritatives. 57 milliardaires ont déjà adhéré à ce projet…

Du côté des hommes riches au grand cœur, on retrouve certains pontes du monde de l’IT, comme, bien évidemment, Bille Gates, co-fondateur et ancien patron de Microsoft, mais aussi Larry Ellison, P-DG d’Oracle ou encore Steve Case, le co-fondateur d’AOL.

En adhérant à cette opération philanthropique médiatisée, le fondateur de Facebook espère sans doute aussi redorer un peu son image, mise à mal ces derniers mois, à cause notamment des polémiques portant sur la façon dont Facebook gère les informations et données personnelles de ses 550 millions de membres.

“Avec l’arrivée d’une génération de jeunes qui ont réussi à monter leurs propres entreprises, c’est une excellente occasion pour beaucoup d’entre nous de rendre plus tôt ce qui nous a été donné et de constater l’impact de nos efforts philantropiques”, a déclaré le patron de Facebook, rapporte 20minutes.fr.

Selon le magazine Forbes, la fortune de Mark Zuckerberg s’élèverait aujourd’hui à près de 6,9 milliards de dollars.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur