Le Fonds National d’Amorçage se dote de 200 millions d’euros pour le numérique

EntrepriseStart-up

L’Etat vient d’officialiser le versement de 200 millions d’euros au nouveau Fonds National d’Amorçage (FNA) afin de pousser les investissements dans le domaine du numérique à destination des start-up innovantes.

Créé le 29 avril 2011 par décret signé du prédécesseur de François Hollande à la présidence de la République, Nicolas Sarkozy, le Conseil national du numérique (CNNum) se réjouit de la création d’un fonds national d’amorçage (FNA) dédié.

Renforcer les fonds propres des start-up

Lancé dans le cadre du programme des investissements d’avenir, géré par la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC), le FNA a été doté initialement de 400 millions d’euros.

Comme l’avait annoncé en début d’année Éric Besson lorsque celui-ci était ministre de l’Industrie, de l’Énergie et de l’Économie numérique, l’enveloppe initiale vient d’être officiellement complétée par une dotation de 200 millions d’euros, et ce dans le cadre du redéploiement d’une partie du FSN (fonds national pour la société numérique), souligne Silicon.fr.

Conformément à l’avis du CNNum en faveur du renforcement des mécanismes de soutien à l’amorçage des jeunes pousses technologiques, la dotation complémentaire favorisera l’émergence et la croissance de PME actives dans les « services et contenus numériques innovants », en renforçant leur financement en fonds propres.

Globalement, le FNA pourrait financer quelque 30 projets de fonds pour un montant moyen de 19 millions d’euros.

 

 

Crédit image : © Dmitry-Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur