Foot : la LFP démultiplie les canaux de distribution VOD

Marketing
football-internet-video-foot-streaming

Dans le cadre de l’appel à candidatures des droits de vidéo à la demande de la Ligue 1, trois plateformes Internet ont été sélectionnées: Dailymotion, L’Équipe.fr et YouTube

La LFP veut favoriser la vidéo à la demande pour le football professionnel.

Cette semaine, elle a bouclé un accord avec trois plateformes de partages vidéos dans le cadre de l’appel à candidatures des droits audiovisuels de la Ligue 1 (Lot 8 “VOD magazines”) : Dailymotion, L’Équipe.fr et YouTube.

Les contrats portent sur les quatre saisons de football à venir (2012-2013 jusqu’à 2015-2016), selon le communiqué.

C’est une première pour l’Internet français. Dès le dimanche soir à minuit, les internautes pourront gratuitement tous les résumés des matches, les buts, les meilleurs moments et les interviews sur les trois sites ayant été sélectionnés.

La Ligue de Football Professionnel a choisi d’ouvrir les vannes dans le domaine de la VOD en choisissant un site média leader dans le sport (L’Équipe.fr) et les deux grands champions de la vidéo sur Internet (Dailymotion et YouTube).

La plate-forme vidéos française avait déjà pris ses marques dans ce sport. Un partenariat VOD avait été érigé dès 2010 pour la Coupe de la Ligue (et depuis 2011 l’intégralité des résumés des matchs de Ligue 2).

“En nous accordant pour 4 ans les images de la Ligue 1, la Ligue fait de Dailymotion un carrefour encore plus indispensable pour profiter du sport-roi”, déclare Martin Rogard, Directeur général de Dailymotion France, cité dans le communiqué de la société.

YouTube proposera de son côté une chaîne dédiée pour exploiter ses droits vidéos qui constituent un potentiel d’audience supplémentaire.

En revanche, la LFP ne précise pas quels montants les plateformes Internet sélectionnées ont accepté de débourser pour accéder à cette eldorado VOD dans le foot.

 Paris en ligne sportifs : mouvements suspects sur un match de Ligue 2
Dans le domaine des jeux en ligne, une enquête préliminaire a été ouverte le15 mai à Paris à la suite de mouvements suspects de paris sur un match de Ligue 2 (Lens-Istres joué le 11 mai). Jean-François Vilotte, Président de l’Autorité de régulation des jeux en ligne (ARJEL), a déclaré avoir procédé à un signalement au parquet de Paris sur ce match en raison d’un montant anormal de paris sur ce match. Contactée par l’AFP, la Française des Jeux (FDJ) a indiqué, sans plus de précision, avoir “récemment fait des signalements sur deux matches aux autorités concernées, du fait en particulier de montants anormalement élevés par rapport à l’enjeu sportif”.

Crédit photo : © Philippe GIRAUD – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur