Ford : entre voitures autonomes et véhicules électriques

CloudData-stockageMobilité
ford-fusion-hybrid-2016
3 1

Ford va démarrer des tests de voiture autonome en Californie en 2016, sur fond d’investissement massif dans les modèles électriques.

C’est au tour de Ford de se lancer en 2016 dans l’expérimentation d’une voiture connectée et autonome. Les tests se dérouleront sur les routes californiennes.

En collaboration avec son centre R&D de Palo Alto, le constructeur automobile américain cherche à obtenir les autorisations nécessaires au niveau local pour mettre sur la route un modèle Fusion Hybrid qui ne nécessite pas de conducteur au volant.

Ford suit donc les traces de constructeurs comme Toyota ou de géants du Web comme Google pour avancer sur le nouveau terrain de jeu de l’innovation dans le secteur automobile.

Le cabinet de consulting A.T. Kearney évalue à 500 milliards d’euros le marché de la conduite autonome à l’horizon 2035.

En complément, Ford a signé un accord avec l’éditeur Pivotal, pour exploiter sa plateforme cloud (Cloud Foundry en mode PaaS). Ce partenariat a une portée big data au service de son effort R&D dans la voiture autonome.

La semaine dernière, Ford a également annoncé un plan de 4,5 milliards de dollars sur les quatre prochaines années visant à développer les véhicules électriques, pour rester dans la compétition face à des acteurs dynamiques comme Tesla d’Elon Musk.

D’ici 2020, Mark Fields, CEO de Ford, considère que 40% de ses gammes de véhicules (voitures et camions) seront électriques (contre 13% actuellement).

(Crédit photo : Ford Fusion Hybrid 2016)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur