Forfaits mobiles : quand la bataille se recentre sur la data

4GMobilitéOpérateursRéseaux
bataille-data-forfaits-mobiles
4 14

Augmenter l’enveloppe data d’un forfait mobile plutôt que de baisser son prix : la stratégie fait son chemin chez les opérateurs.

Voilà plus de quatre ans que Free a pris position sur le marché mobile en France.

À l’époque, les trois autres opérateurs avaient réagi en ordre dispersé, le plus souvent en cassant les prix de leurs forfaits.

Depuis quelque temps, la communication tend à se recentrer sur le contenu des offres. Et plus précisément sur la data.

Free Mobile lui-même avait choisi cette stratégie à la rentrée 2015 en portant de 20 Go à 50 Go l’enveloppe 4G associée à sa formule sans engagement à 19,99 euros TTC par mois.

Dans le même registre, la dernière initiative en date est à mettre à l’actif de Sosh. La marque low cost exploitée par Orange ajoute de la data à deux de ses forfaits, le tout sans relever les tarifs.

À compter du 3 mars, l’offre à 19,99 euros n’inclura plus 3 Go, mais 5 Go de data, aussi bien pour les nouveaux abonnés que pour les clients actuels (moyennant un redémarrage du téléphone). On passera par ailleurs de 5 à 10 Go sur la formule à 24,99 euros.

Le reste des prestations n’évolue pas. On reste sur des appels illimités en France métropolitaine et vers les départements d’outre-mer.

La valeur est dans la data

L’illimité fonctionne aussi pour les appels vers les fixes et mobiles d’Europe, des États-Unis et du Canada – ainsi que ceux émis depuis l’Europe et les DOM – à condition d’utiliser l’application Libon, soit sur Wi-Fi, soit sur réseau cellulaire, auquel cas les consommations sont déduites de l’enveloppe data.

Les changements s’appliquent aussi aux forfaits Sosh mobile + Livebox, aussi bien en ADSL qu’en fibre. L’option à 1 euro pour 2 Go supplémentaires reste d’actualité. Pour davantage de détails, notamment sur l’Internet mobile à l’étranger, on consultera la fiche tarifaire (document PDF, 29 pages).

Bouygues Telecom aussi se montre plus généreux sur la data, mais au prix d’une légère hausse des tarifs. Tout du moins pour ce qui est des forfaits Nomad destinés aux clés et modems-routeurs 3G/4G.

À compter du 21 mars, le ticket d’entrée ne sera plus fixé à 6 Go, mais à 10 Go, sachant toutefois que l’abonnement ne reviendra plus à 14,90, mais à 16,99 euros TTC par mois. Même système pour le 16 Go à 24,90 euros (qui passera à 20 Go pour 26,99 euros) et pour le 32 Go à 39,90 euros (qui passera à 40 Go pour 42,99 euros).

Certaines promotions sont temporaires. L’une d’entre elles, lancée par Bouygues Telecom, vient de se terminer, ce 29 février. Elle incluait, sous la marque B&You, 20 Go d’Internet mobile à 9,99 euros pour les nouveaux abonnés (prix variables pour ceux qui détenaient déjà un forfait B&You ; merci @Anouar pour la précision).

On trouve actuellement une offre comparable chez RED de SFR. À l’occasion de la refonte graphique du site (passage du rouge au vert), les 100 000 premiers souscripteurs de l’offre 15 Go paieront 15 euros par mois, contre 25,99 euros en temps normal.

Crédit photo : kokoyuu inc – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur