Forum e-Marketing : Oxatis parie sur un suivi personnalisé des e-commerçants

Mobilité

Marc Schillaci, P-DG et fondateur du service de création de boutiques en ligne, présente les nouveautés produits et les axes stratégiques.

Entreprise marseillaise fondée en 2001, Oxatis propose aux TPE-PME comme aux commerçants et aux particuliers de créer leur boutique en ligne. A l’occasion du Forum e-Marketing qui se tient à Paris cette semaine, son fondateur et P-DG, Marc Schillaci, a fait le point sur les points forts et les perspectives d’Oxatis pour cette année.

En plus de mettre à disposition de ses clients une plate-forme en mode ASP pour réaliser son site marchand, qui comprend un logiciel en ligne, un panier d’achat, un système de paiement sécurisé (PayPal, Wexpay, banques partenaires) et un outil de gestion des commandes, Oxatis mise avant tout sur l’instauration d’une relation privilégiée avec ses clients e-commerçants.

“Nous nous basons sur un système de marketing one-to-one complètement personnalisé”, précise Marc Schillaci. “Nous ne mettons par la partie technique de la plate-forme en avant, nous préférons aller vers le client, lui fournir un support technique très réactif, et une base d’aide en ligne complète et réactualisée pour mieux le satisfaire et lui permettre de générer des revenus”.

Marc Schillaci estime qu’il est indispensable “garder le client dans le temps”. Le principal n’est pas de le faire adhérer aux formules d’abonnement proposées par Oxatis, qui s’échelonnent de 20 à 50 euros selon les prestations fournies, mais de rester “à son écoute” pour l’aider le e-commerçant à développer son business en ligne.

Les feuilles CSS : améliorer la charte graphique et booster le référencement

C’est dans cette optique que la société française vient de mettre à disposition de ses clients les feuilles de style CSS (Cascading Style Sheet – Feuille de Style en Cascades), visant à améliorant l’aspect graphique d’une boutique en ligne.

“Cette nouvelle fonctionnalité permettra de davantage toucher les web agency et les graphistes, qui se trouvaient ergonomiquement trop limités par ce que nous proposions”, explique le P-DG d’Oxatis. “Maintenant, ils peuvent exploiter leur savoir-faire et apposer leur patte sur les sites qu’ils créent”.

(lire la fin de l’article page suivante)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur