Forum e-Marketing : Zanox recommande l’affiliation, “valeur refuge”

Mobilité

“L’annonceur ne paie que s’il gagne de l’argent. Il n’y a pas de risque”, assure Guillaume Gélis, directeur général de Zanox France.

Selon les résultats de l’observatoire de Capgemini et du Syndicat des Régies Internet présentés lors de la conférence d’ouverture du Forum e-Marketing, sur les 2 milliards d’euros de chiffre d’affaires de l’e-pub, 140 millions viennent du canal de l’affiliation qui progresse de 30%.

Certes, les performances sont moindres par rapport au search engine marketing (SEM)  : +35% avec un CA de 800 millions d’euros. Mais Zanox, société spécialisé dans le marketing basé sur la performance, préconise l’affiliation comme valeur refuge en temps de crise.

“Nous avons réalisé un petit sondage en interne et noté que les annonceurs avaient tendance à accorder une plus grosse part de leur budget marketing au online et dans cette part à transférer leurs investissements CPM vers un marketing à la performance c’est-à-dire l’affiliation”, explique Nicolas Nauche, directeur des pôles chez Zanox.

Cette méthode de e-marketing représenterait un risque moyen pour l’annonceur lorsque celui-ci paie sa campagne en fonction du nombre de clics générés et un risque nul si celui-ci paie sur le nombre de ventes conclues.

Le Coût par clic (CPC) est à “opposer” au Coût pour mille (CPM). Un système par lequel l’annonceur achète les espaces publicitaire d’un site Web en fonction du nombre de pages vues.

“Avec le marketing à la performance, l’annonceur ne paie que s’il gagne de l’argent. Il n’y a pas de risque”, affirme Guillaume Gélis, directeur général de Zanox France. Les annonceurs peuvent adapter, faire varier et maîtriser leurs coûts pour accroître leurs marges.

D’autant qu’en face, les internautes demandent aux e-commerçants de baisser leur prix et s’arrachent les offres promotionnelles, les bons de réductions, les ventes privées. Ils sont aussi très adeptes du système de cashback comme celui de Windows Live Search aux Etats-Unis par exemple.

Le réseau d’affiliation aux 2000 enseignes clientes
Zanox a été fondé en 2000 par un trio d’entrepreneurs allemands experts en e-marketing : Thomas Hessler, Heiko Rauch et Jens Hewald. Aujourd’hui, le groupe emploie plus de 350 personnes à travers le monde. En France, il s’est installé en reprenant l’activité de First Coffee en septembre 2005. Depuis 2007, Zanox fait partie intégrante du groupe de presse Axel Springer et de PubliGroupe (marketing). La société recense plus de 2000 enseignes : Amazon, Axa, DaimlerChrysler, Deutsche Telekom, Telecom Italia, Telefonica, o2, Vodafone, Orange…Zanox compte actuellement plus d’un million de partenaires commerciaux dans 190 pays et propose un support local dans plus de 30 pays.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur