Les Français, ces internautes multi-écrans

MobilitéRégulationsTablettes
Internet 2012 INSEE

En 2012, les habitudes des internautes français ont évolué dans une logique de complémentarité entre sites d’information, télévision et réseaux sociaux, avec en toile de fond les implications de l’ère post-PC.

Les implications complexes de l’ère post-PC se répercutent sur les modes de consommation du contenu numérique.

Entre mobilité, interaction tactile et usages “enrichis” dictés par la montée en puissance du (très) haut débit, les habitudes des internautes français ont évolué dans une logique de complémentarité entre sites d’information, télévision et réseaux sociaux.

Ainsi s’énoncent les principales conclusions du baromètre annuel de Médiamétrie, qui recense 41,2 millions de Français connectés au 31 décembre 2012.

Dans cette métamorphose de la Toile, le support vidéo tire son épingle du jeu, essentiellement parmi les 15-24 ans, cette génération des “digital natives” qui a passé en moyenne 9h10 par mois sur YouTube, Dailymotion et consorts.

L’internaute moyen y a consacré 4h50, contre un peu plus de 3h30 en 2011. Son attention s’est portée sur des vidéos qui ont fait le buzz, comme le clip Gangnam Style du Coréen Psy et la chute libre de Felix Baumgartner.

Au-delà de la consommation, l’interaction via les réseaux sociaux a fait d’Internet un véritable miroir des tendances socioculturelles.

Plus d’un internaute sur quatre s’est notamment essayé au concept de la “Social TV”, qui consiste à commenter en direct un programme diffusé à la télévision.

Les plates-formes communautaires en ont bénéficié dans leur ensemble, avec un trafic évalué à 35,8 millions de visiteurs uniques sur le seul mois de décembre.

Facebook s’en arroge 32,2 millions, dont la moitié de mobinautes (qui sont, en France, 24% de plus qu’il y a un an).

Le mobile sourit également à Twitter (1,7 million de visites), quand Pinterest se distingue sur les tablettes (1 million de visiteurs uniques).

En termes d’audience qualitative, il y a corrélation avec le Google Zeitgeist, qui dresse chaque année les tendances de la recherche en ligne.

Le sport reste en l’occurrence le principal centre d’intérêt, conforté par la tenue d’événements internationaux (Championnat d’Europe des Nations en juin/juillet, suivi des Jeux olympiques de Londres.

Les sites d’actualité ont d’ailleurs enregistré un pic de fréquentation le 3 août, avec 5 millions de visiteurs uniques pour célébrer le triomphe du judoka Teddy Riner.

La politique a elle aussi réuni les foules : le 6 mai, 10,2 millions de Français se sont connectés pour suivre l’actualité à l’occasion du second tour de l’élection présidentielle.

Dans un autre registre, l’e-commerce a séduit 28,2% des tablonautes et 18,9% des mobinautes. Les principales enseignes de distribution y ont concentré un chiffre d’affaires record (la Fnac annonçait récemment 14%).

Pour les annonceur, il est nécessaire d’adapter la publicité à la multiplicité des terminaux, dans un esprit “toujours connecté”, avec des contraintes de ciblage des consommateurs.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous bien les navigateurs Web ?

Crédit photo : Sergey Nivens – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur