Les Français, ces recycleurs de téléphones mobiles

Régulations
recyclage-telephone-smartphone

Une étude de TNS Sofres montre qu’une grande part des Français sont prêts à utiliser les circuits de recyclage des téléphones mobiles. Ceci dans le but d’accéder aux technologies les plus récentes et à moindre coût.

8 Français sur 10 seraient prêts à recycler leurs anciens téléphones mobiles.

C’est ce qu’annonce TNS Sofres, qui a réalisé une étude sur le sujet à partir d’une série de sondages.

Alors que le nombre de smartphones et autres technologies mobiles ne cesse d’augmenter, bon nombre d’utilisateurs ne parviennent plus à suivre le renouvellement très rapide de ces terminaux.

C’est pourquoi 81% des Français interrogés se déclarent intéressés par les questions de don ou de vente de leurs ancien téléphones.

Ce qui représenterait pas moins de 31 millions de personnes.

Parmi celles qui projettent de se rééquiper prochainement, 34% souhaitent donner leurs appareils, quand 22% préfèrent le vendre.

Dans les deux cas, les utilisateurs ont pour optique d’économiser ou de faire économiser de l’argent.

Ainsi, les appareils revendus le sont le plus souvent pour obtenir une partie du financement nécessaire à l’acquisition d’un nouvel appareil.

Les téléphones mobiles donnés profitent le plus souvent aux proches de l’ancien propriétaire.

Les opérateurs ont saisi la conjoncture et ainsi commencé à mettre en place de nombreux circuits de reprise permettant aux abonnés d’échanger leurs terminaux contre des chèques ou des réductions pour des smartphones plus récents.

C’est par exemple le cas de Bouygues Telecom, B&You (Recommerce Solutions), Sosh (Love2Recycle) qui appliquent un système en trois étapes : estimation de la valeur du mobile, envoi du mobile gratuit, puis réception de l’argent.

Des offres similaires bourgeonnent sur Internet à partir de plateformes de reprises spécialisées, ou bien directement auprès des industriels tels que BlackBerry et Apple, qui ont saisi ici l’importance d’un tel marché.

En effet, les téléphones mobiles reçus peuvent être écoulés d’occasion, ou sur les marchés émergents.

Qui plus est, de tels cycles de recyclage permettent de stimuler la vente des terminaux les plus récents.

recyclage-telephone-smartphone
Les programmes de reprise (ou trade-in) des anciens téléphones mobiles se multiplient.
Crédit image : eteimaging pour Shutterstock

——–Quiz———

Etes-vous au point sur les solutions e-commerce ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur