Le Community Manager devient “animateur de communauté en ligne”

Régulations
community-manager-devient-animateur-communauté-en-ligne

La Commission générale de terminologie et de néologie vient de substituer le terme “animateur (trice) de communauté en ligne” au traditionnel anglicisme “Community Manager”.

L’anglicisme “Community Manager” cède officiellement sa place à la terminologie française “animateur (trice) de communauté en ligne“.

Il s’agit d’une décision prise par la Commission générale de terminologie et de néologie qui a publié deux avis ce 8 septembre. L’un d’eux concernait cette profession.

Il existera un diminutif “animateur de communauté” ainsi qu’un synonyme “gestionnaire de communauté en ligne”.

La définition du terme a elle aussi été adaptée pour que l’animateur de communauté en ligne soit une  “personne chargée de développer la présence sur la toile d’une organisation publique ou privée en fidélisant un groupe d’internautes et en animant ses échanges dans des réseaux sociaux, des médias en ligne ou des forums”.

La commission rempli ainsi son rôle, à savoir celui d’enrichir la langue française et de favoriser l’utilisation de termes francophones dans les domaines économique, juridique, scientifique et technique.

Créée le 3 juillet 1996, elle est depuis placée sous l’autorité du Premier ministre et ses décisions doivent être appliquées par l’administration française.

Dans l’ensemble des documents officiels et dans les discours des personnalités d’Etat, le terme “Community Manager” devrait ainsi totalement disparaître.

La Commission générale de terminologie et de néologie s’est récemment fait remarquer en créant le terme  “mot-dièse” en janvier 2013 et qui est censé remplacer le “hashtag” sur Twitter et maintenant Facebook.

——-Quiz——-

Maîtrisez-vous le langage high-tech ?

——————–

Crédit image : Photobank gallery pour Shutterstock


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur