France Numérique (8) : e-Administration : des dossiers “serpents de mer”

Cloud

Vnunet.fr a refait le tour du Plan Besson en dix thématiques synthétiques. Volet 8 : l’e-administration.

Outre la volonté de dématérialiser “de bout en bout” les procédures administratives (administration-entreprises, administration-usagers), le gouvernement veut avancer sur l’approche guichets en ligne. La volonté de rationaliser l’approche IT au sein de l’Etat pourrait aboutir à la création d’un poste de “directeur des systèmes d’information de l’État”.

Ainsi, le ministère de l’Intérieur va expérimenter un dispositif de pré-plainte en ligne dans deux départements. Tandis que le ministère de la Justice pourrait s’atteler à créer des guichets universels d’accès à la justice avant d’aller plus loin dans l’élaboration et le suivi d’une procédure judiciaire via Internet.

Eric Besson souhaite également débloquer des dossiers qui ont fait jusqu’ici un flop. En premier lieu, le secrétaire d’Etat à la Justice veut concrétiser la carte nationale d’identité électronique, sur la base “d’un standard de signature électronique fortement sécurisé”, pour atteindre, à terme, un objectif de 100 % de citoyens titulaires de ce titre d’identité électronique.

Dans la série “serpents de mer”, je pioche le Dossier médical personnel (DMP), qui serait mis en place à l’horizon…2012. Rappelons que la première ébauche remonte…à 2004. Plusieurs chantiers sur le nouveau DMP sont évoqués : formats interopérables des données et des métadonnées de santé, cadre national de recueil et d’échange des données de santé, définition d’un référentiel d’interopérabilité…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur