La France veut à la fois sécuriser le Web et juguler la cybercriminalité

FIC 2013 : Un comité interministériel contre l’e-criminalité est instauré. Le projet Idenum (« confiance sur le Net ») est relancé. L’ANSSI sort son guide final « d’hygiène informatique » pour les PME.

fic-2013-valls-pellerin-idenum-anssi-hygiene-informatique-europe

Quel bilan du FIC 2013 organisé cette semaine à Lille ? Ce forum s’adressait aux experts de la cybercriminalité et aux décideurs d’entreprise qui doivent faire face à ce fléau.

Il a été organisé par la Direction Générale de la Gendarmerie nationale, le Conseil Régional du Nord-Pas de Calais et CEIS (société de conseil en stratégie).

Cette édition 2013 a été marquée par la visite de ministres venus exposer quelques initiatives.

En particulier Manuel Valls, ministre de l’Intérieur, qui a annoncé la mise en place d’un « groupe de travail interministériel chargé de la lutte contre la cybercriminalité, sous la conduite d’un magistrat ».

Il va se pencher sur quatre thématiques pour adapter le cadre : droit, organisations, stratégies d’enquête et sensibilisation des concitoyens.

Les conclusions des travaux devraient contribuer à définir « une politique de sécurité intégrant pleinement les enjeux liés à Internet ».

Quant à Fleur Pellerin, la ministre en charge de l’Economie numérique a appelé à une consolidation de la filière « cybersécurité » en France, jugée trop « dispersée » à l’instar de la branche open source.

Plus surprenant, elle a repris à son compte le projet Idenum pour un « espace de confiance sur Internet ». Cela tombe bien en pleine affaire de phishing EDF.

Il va rassembler des acteurs publics et privés pour  promouvoir des solutions d’identité et d’authentification sécurisées.

Un projet qui avait été poussé par Nathalie Kosciusko-Morizet dès 2010 lorsqu’elle occupait les fonctions de secrétaire d’État chargée de la Prospective et du Développement de l’économie numérique dans le gouvernement Fillon 2 (et alors que le PS était à l’opposition).

L’ANSSI a aussi apporté sa contribution. L’agence nationale en charge de la sécurité IT publie la version finalisée du guide « d’hygiène informatique ».

Celui-ci présente aux entreprises une quarantaine de « recommandations simples pour sécuriser leur(s) système(s) d’information ».

Un document essentiel à télécharger sur le site de l’ANSSI.

La première version du document avait été présenté lors des Assises de la sécurité en octobre 2012.

Cybersécurité : vers une proposition de directive européenne
En matière de lutte contre la cybercriminalité, l’Europe bouge aussi. Le 7 février, Neelie Kroes, Vice-Présidente de la Commission européenne, et Catherine Ashton, haute représentante de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, vont adopter une communication sur la cybersécurité et, en complément, une proposition de directive concernant des mesures destinées à assurer un niveau élevé de cybersécurité commun dans l’UE. Elle a vocation à « énoncer les grands principes de la politique internationale de l’UE en matière de cyberespace, qui vise à promouvoir la liberté et l’ouverture d’Internet, à protéger les droits fondamentaux en ligne dans le monde et à collaborer davantage avec les partenaires internationaux pour renforcer la cybersécurité ». Parallèlement, un nouveau centre européen contre la cybercriminalité  (EC3) installé à La Haye a été inauguré en janvier.

(Credit photo Shutterstock.com – Copyright : Johan Swanepoel)

Rédacteur en chef ITespresso.fr Lire mes autres articles

Mon article vous a plu ?
Restez-connectés en vous inscrivant à nos newsletters

avast! Antivirus

Plus de 200 millions de personnes font confiance à avast! pour protéger leurs appareils - plus que tout autre antivirus Et il devient encore meilleur. Téléchargez- le maintenant !

Derniers commentaires



0 replies to La France veut à la fois sécuriser le Web et juguler la cybercriminalité

Laisser un commentaire

  • Les champs obligatoires sont indiqués avec *,
    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

18:28:54