France Telecom – Orange met un pied en Irak

Cloud

L’opérateur français a scellé une alliance avec le groupe koweitien Agility pour prendre position dans le capital de Korek Telecom et pénétrer le marché mobile irakien.

France Télécom-Orange investit dans les télécoms en Irak.

Associé à Agility (un groupe koweitien orienté logistique), le groupe télécoms français vient de prendre une participation de 44% dans l’opérateur mobile Korek Telecom, propriété de la famille de Massoud Barzani (président de la région autonome du Kurdistan irakien).

Cet accord qui repose sur trois volets (marketing, commerciale et technique) a pour objectif de “renforcer la position de Korek Telecom en tant qu’opérateur leader du Kurdistan irakien (population de 5 millions d’habitants) et d’étendre son activité opérationnelle dans le reste de l’Irak (population totale de 33 millions d’habitants)”, précise France Telecom dans son communiqué.

Par quel levier l’opérateur français met un pied en Irak au nom de la poursuite de sa stratégie de conquête des marchés émergents ? La combinaison financière est complexe.

Mais, grosso modo, Agility et France Telecom-Orange créent une co-entreprise (détenue à 56% pour le premier et à 44% pour le second) pour monter à hauteur de 44 % dans Korek Telecom.

A travers un système de dettes convertibles, de compléments versés en cash et de participations indirectes, Agility et France Telecom-Orange parviendront à leur dessein.

France Telecom-Orange précise qu’elle dispose d’une option en 2014 pour “augmenter sa participation indirecte dans Korek Telecom (…) et obtenir le contrôle indirect de la société et la consolider dans ses comptes”.

Si on prend uniquement les engagements de l’opérateur français, Les Echos considère que cela correspond à une prise de participation directe de 20% avec un paiement de 245 millions de dollars en actions et 185 millions de dollars sous forme de prêt d’actionnaire.

Dans la même zone géo-stratégique, le groupe télécoms dispose d’intérêts en Jordanie, en Egypte et vise le marché syrien.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur