France Télécom a converti deux millions de clients à la Livebox

Cloud

Fort de ses performances de ventes de “box”, l’opérateur télécoms veut affronter Free sur son domaine de prédilection : la voix sur IP.

France Télécom vient d’annoncer qu’elle compte désormais deux millions de clients ayant adopté une Livebox en France. Si l’on se réfère au nombre de clients haut débit communiqué par l’opérateur télécoms lors de la présentation de ses résultats 2005 (4,5 millions), on peut en déduire qu’environ un client ADSL sur deux de France Télécom a adopté la Livebox dans l’Hexagone.

La commercialisation de la passerelle multiplay Wi-Fi (Internet haut débit, VoIP, TV par ADSL, Liveservices?) semble bien fonctionner : en six mois, l’opérateur télécoms indique avoir écoulé un million d’exemplaires supplémentaires.

Comment mixerVoIP, messagerie, services vocaux et SMS

Un calendrier des prochaines innovations est esquissé : en avril, France Télécom compte proposer un service de “messagerie unifié VoIP par courrier électronique”. Ce dispositif permettra à un client VoIP d’accèder gratuitement à la messagerie vocale de sa ligne depuis la rubrique “messagerie” du portail Wanadoo.fr.

France Télécom compte approfondir ce mixte voix/messagerie. Il compte notamment proposer une option de réponse par courrier électronique aux messages vocaux depuis son ordinateur. Un utilisateur pourra également sauvegarder sur l’ordinateur les messages vocaux reçus et les transférer par e-mail.

Le SMS sera également mis à contribution : un client pourra répondre à ses messages vocaux par SMS depuis son ordinateur (0,17 euro par SMS) ou se voir notifier par alerte SMS de la réception de nouveaux messages vocaux (0,20 euro par SMS).

Se doter d’une qualité VoIP irréprochable

Bien que la voix sur IP ébranle son modèle économique traditionnel, France Télécom cherche à exploiter son potentiel pour rester dans la course face à des concurrents comme Free qui parie sur le “tout IP” et qui a signifié “l’acte de décès de la téléphonie traditionnelle commutée”(voir édition du 15 mars 2006).

Au 31 décembre 2005, France Télécom affiche 830 000 abonnés à ses offres de voix sur IP (soit près d’un abonné Livebox sur deux). Dans le courant du printemps, l’opérateur va proposer une option “son VoIP haute qualité” à ses clients (voir édition du 2 février 2006). Parallèlement, il compte faire migrer sa base de données clients VoIP sur un circuit dédié afin d’améliorer la qualité du service (voir édition du 3 février 2006).

Les ambitions de France Télécom dans le tout IP dévoilées
Dans son édition en date du 30 mars, La Tribune a révélé l’ensemble des objectifs Internet haut débit de France Télécom pour l’année 2006. Quatre chiffres-clés ressortent à en croire un document interne que le quotidien économique s’est procuré : l’opérateur souhaite conquérir 1,2 million de nouveaux clients ADSL en France, doubler le nombre de Livebox en circulation pour parvenir à un niveau de 3,4 millions d’unités et devenir le numéro un de la voix sur IP avec 2,9 millions de clients fin 2006. Sur le marché des “offres de convergence”, France Télécom souhaite devenir le leader du marché avec 350 000 clients.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur