France Télécom abandonne Deutsche Telekom

Cloud

L’opérateur prévoit de consommer sa rupture avec Deutsche Telekom en revendant ses parts dans le capital du géant allemand.

France Télécom n’en démord : le projet de fusion entre Deutsche Telekom et Telecom Italia a engendré un préjudice qu’il faudra réparer. Fin avril, le patron de France Télécom Michel Bon affirmait déjà que “le projet de prise de contrôle de Telecom Italia par Deutsche Telekom constitu(ait) une violation caractérisée de nos accords”. Après avoir porté plainte auprès de la Cour d’Arbitrage de la Chambre de Commerce Internationale (voir édition du 18 mai 1999) et réclamé des réparations et dédommagements dont le montant n’a pas été révélé, l’opérateur entame une nouvelle phase de rupture en programmant la vente prochaine de ses parts au sein du groupe allemand, soit 2% de son capital. Les titres détenus par France Télécom devraient lui rapporter près de 13 milliards de francs.

Pour en savoir plus : http://www.francetelecom.fr


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur