France Télécom aborde la convergence avec ses clients professionnels

Mobilité

Avec une offre qui réunit communications fixes et mobiles, l’opérateur promet des économies aux PME-PMI.

France Télécom annonce le “Business Talk pack”, destiné aux PME-PMI (jusqu’à quatre sites), qui fait converger télécommunications mobiles et fixes au sein d’une seule et unique offre commerciale. Outre une facturation simplifiée et l’avantage de ne s’adresser qu’à un seul opérateur, l’offre propose réductions tarifaires et services.

Ainsi, Business Talk pack permet de réaliser une économie de 30 % sur les appels internes à l’entreprise (qui, selon Orange, représentent 40 % des appels), que ce soit à partir d’un téléphone fixe ou mobile. Une réduction similaire s’applique également sur 10 numéros de clients ou fournisseurs de l’entreprise. Enfin les tarifs sont grandement simplifiés, voire clarifiés : un coût unique, que les appels soient effectués depuis un téléphone fixe vers un fixe ou depuis/vers un mobile. Enfin, un abonnement mensuel est proposé par client (ligne fixe) et par mobile.

Anticiper sur la voix sur IP

Côté services, l’offre propose de gérer au mieux la facturation et fournit des outils d’analyse. Il est ainsi possible de distinguer, par ligne, les appels passés à titre personnel des communications professionnelles. Le service propose même de définir des profils par utilisateur mobile avec droits d’usages selon les heures et les destinations d’appel. Ou encore de programmer, selon les horaires ou la surcharge des appels, des renvois d’appels vers un autre site de l’entreprise afin de renforcer la qualité d’accueil. Enfin, un numéro unique peut être attribué sur la ligne fixe comme sur la ligne mobile.

A travers son offre, il semble que France Télécom tente d’anticiper sur les services de voix sur IP qui se développent à travers des offres comme celles de Skype ou Wengo et permettent de téléphoner gratuitement ou à bas prix via des communications qui empruntent le réseau Internet (et qui nécessitent l’usage d’un ordinateur ou, à défaut, d’un boîtier dédié et d’une ligne haut débit). “Ce package de services est accessible à un prix forfaitaire”, souligne France Télécom dans son communiqué.

Cette offre annonce les prémices d’une convergence plus globale et qui intégrera notamment les connexions Internet et autres réseaux pour les échanges de données. France Télécom a présenté, fin juin, les grandes lignes de sa stratégie d’opérateur intégré à travers son projet Next (voir notamment édition du 29 juin 2005). Une convergence des offres et services également programmée pour le marché du grand public, à terme.

L’Arcep approuve l’offre “Forfait Pro/PME vers mobiles”
Le 1er septembre dernier, l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) a émis un avis favorable sur l’offre Forfait Pro/PME vers mobiles de France Télécom. Celle-ci consiste à proposer des forfaits de communication à travers un abonnement mensuel. L’offre est composée de 12 forfaits allant de 4,30 euros HT pour 20 minutes de communication à 131 euros HT pour 270 minutes. A travers une promotion qui sera proposée entre le 19 septembre et le 31 octobre 2005, France Télécom souhaite proposer aux nouveaux souscripteurs de contrats professionnels (Professionnel Présence/Services/Numéris) de bénéficier d’un forfait aux prix du niveau inférieur. Conditionnée par un engagement de 6 mois, l’offre promotionnelle “n’est pas susceptible d’engendrer un effet ciseaux tarifaires vis-à-vis d’opérateurs tiers”, estime le Régulateur, qui a donc validé l’offre de France Télécom.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur