France Télécom affiche presque cinq millions de clients ADSL en France

Mobilité
Information - news

La part de marché de l’opérateur dans l’ADSL aurait augmenté en trois mois. A côté, Orange convertit vite ses clients au haut débit mobile.

France Télécom demeure un acteur à part dans l’ADSL. Avec une part de marché qui revient frôler les 50% (49,8% exactement), l’opérateur historique garde une avance confortable par rapport aux opérateurs alternatifs.

La publication des résultats financiers du premier trimestre 2006 de France Télécom révèle un nombre d’abonnés ADSL proche de la barre des cinq millions (4,9 millions précisémment) dans l’Hexagone. Les 3,2 millions restant de clients haut débit du groupe sont éparpillés entre le Royaume-Uni, l’Espagne et les Pays-Bas.

Et ses performances ne s’arrêtent pas qu’aux offres ADSL. La croissance des services haut débit en France est également remarquable. En un an, il a multiplié par cinq son nombre de Livebox loués pour atteindre 2,1 millions en circulation. 1,2 million de ses clients sont abonnés à une offre de voix sur IP et MaLigne TV, le service de télévision numérique par ADSL qui s’ouvre à la haute définition (voir article du jour), recense 229 000 abonnés. De quoi donner un peu de tonus au segment “Services de communication résidentiels” dans la présentation des comptes de résultats de France Télécom. Ce même segment souffre en parallèle du “recul tendanciel” des services de téléphonie classique au profit du “tout IP”.

Le marché haut débit mobile s’installe

Côté abonnements haut débit mobile, ce marché explose. Orange France recense 1,5 million de clients équipés de terminaux mobiles leur donnant accès à des services mobiles multimédia via les réseaux EDGE et UMTS. L’année dernière, à la même période, l’opérateur mobile en recensait…52 000. Dans une moindre proportion, on trouve le même phénomène au Royaume-Uni. Orange UK recense 425 000 clients haut débit mobile contre 36 000 à la fin du premier trimestre 2005.

La part des services “non-voix” (donc les échanges de données par terminaux mobiles comme les SMS, les MMS, la vidéo…) dans le chiffre d’affaires du réseau a progressé d’un point sur un an en passant de 14,8% à 15,9%. Sur le front des services haut débit mobile à destination des professionnels, France Télécom recense 420 000 utilisateurs inscrits à sa gamme de services Business Everywhere.

Résultats globaux trimestriels “en ligne”
Lors du premier trimestre 2006, le groupe France Télécom a réalisé un chiffre d’affaires de 12,8 milliards deuros, en hausse de 2,2% en données comparables par rapport à la même période l’année dernière. L’opérateur télécoms affiche un nombre total de 147 millions de clients (+16,8%). Selon la direction du groupe, ses résultats sont “en ligne” avec les objectifs annoncés. A noter toutefois un impact de 188 millions d’euros sur le chiffre d’affaires lié à la baisse des terminaisons d’appels. Par segment d’activités, ce sont toujours les services de communication personnels (le mobile via Orange) qui arrivent en haut du podium avec un CA trimestriel de 6,6 milliards d’euros, suivi par les services de communication résidentiels (Téléphonie et Internet fixe) à 5,5 milliards. Quant aux annuaires de France Télécom (comme les Pages Jaunes), ce segment progresse de 4,7% à 209 millions d’euros.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur