France Télécom déploie de nouvelles offres de voix sur IP

Mobilité

Quatre nouvelles offres de France Télécom permettront aux entreprises, petites et grandes, de passer en douceur à la VoIP.

Alors que ses clients (résidentiels essentiellement) se tournent massivement vers la concurrence (10 000 demandes de dégroupage total par semaine, voir édition du jour), France Télécom renforce ses offres de voix sur IP en direction des entreprises. L’opérateur historique vient de présenter quatre nouvelles solutions de communication numérique en direction des PME d’une part, et des grands comptes et des multinationales d’autre part.

Business Talk IP PBX associe les équipements matériels aux services de conseil et d’expertise pour l’intégration de la communication en IP. Prestation qui intègre, si nécessaire, des services de convergence comme la messagerie unifiée. Cette offre s’adresse aux PME comme aux grandes entreprises, ces dernières ayant cependant la possibilité de déléguer l’ensemble des postes à l’opérateur et ce indépendamment du fournisseur de solution VPN (réseau privé virtuel).

Business Pack Internet vise les sociétés qui souhaitent conserver leur central téléphonique (PABX, IPBX) et propose un ensemble de services : forfait de communications illimitées vers les postes fixes en France, support des services Internet, raccordement du PBX existant au routeur, conservation des numéros de téléphone, priorisation des flux voix et enfin contrat, facturation et SAV uniques.

Migrer “en souplesse” vers la VoIP

Enfin, Business Talk IP propose aux grands comptes la connexion des autocommutateurs privés (PABX, IPBX) sur le VPN de l’entreprise. Cette configuration permet de disposer d’un trafic voix interne au groupe illimité (tandis que les communications externes sont gérées par France Télécom) et également de conserver les numéros de téléphone, les appels d’urgence à partir de postes IP uniquement, la gestion centralisée de la voix et des tableaux de bord personnalisés.

A travers ces nouvelles offres, France Télécom veut “accompagner les entreprises vers une migration progressive et en souplesse”. Pour cela, l’opérateur se dit en mesure de s’appuyer sur les réseaux VPN existants et de proposer des solutions interopérables avec les solutions RTC actuellement en place. Le groupe n’a pas donné de détails sur les tarifs, lesquels dépendent de la configuration et des besoins de l’entreprise.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur