France Telecom déploie un nouveau câble sous-marin dans l’océan Indien

CloudOpérateursRéseaux

Après LION en 2009, France Télécom et des opérateurs locaux construiront pour 2012 dans l’océan Indien le câble sous-marin en fibre optique LION2 entre le Kenya et la Réunion via Mayotte.

Pour faciliter l’acheminement des données dans le monde, France Telecom a décidé de déployer un nouveau câble sous-marin en fibre optique dans l’océan Indien, entre le Kenya et la Réunion et Mayotte.

Installé dans cette région par France Telecom et des opérateurs locaux membres du consortium LION2*, ce câble de 3 000 kilomètres baptisé LION2 devrait permettre, à partir du premier semestre 2012, d’améliorer la diffusion de l’Internet haut débit dans cette région.

LION2 est la prolongation du câble sous-marin LION (Lower Indian Ocean Network) inauguré en 2009, qui relie Madagascar en haut débit au reste du monde, via l’Ile Maurice et l’île de la Réunion.

Pour construire ce nouveau câble sous-marin dans l’océan Indien, France Telecom et les opérateurs locaux vont consentir à un investissement de 56,5 millions d’euros. L’opérateur historique français déboursera 31,25 millions d’euros.

Grâce à l’arrivée des câbles LION et LION2, trois routes seront ainsi disponibles pour faire transiter le flux de télécommunications (voix et données) via La Réunion et l’Ile Maurice.

L’utilisation de ces deux câbles sous-marins permettra d’éviter l’engorgement des tuyaux et offrira de créer d’autres chemins physiques différents afin que des réseaux alternatifs prennent le relais en cas d’incidents techniques majeurs ou d’actes de malveillance.

*Comprenant les filiales de France Telcom Mauritius Telecom Ltd, Orange Madagascar et Telkom Kenya Ltd, et les opérateurs Emtel Ltd, Société Réunionnaise du Radiotéléphone et STOI Internet.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur