France Télécom entre sur le court central de Roland Garros

Mobilité

A travers le projet Tennis Everywhere, l’opérateur veut décliner les matches du tournoi sur le Web, la TV et le téléphone.

France Télécom s’allie avec la Fédération Française de Tennis et France Télévisions pour proposer un dispositif de diffusion haut débit en mode multicanal pour l’édition 2005 de Roland Garros (23 mai-5 juin). Concrètement, sous la bannière Tennis Everywhere, l’opérateur compte proposer aux clients France Télécom, Wanadoo et Orange des services permettant de suivre le tournoi des internationaux de France.

Cette nouvelle alliance a été facilitée par le fait qu’Orange, la branche mobile de France Télécom, est détentrice des droits UMTS liés à la compétition.

Le dispositif évènementiel tournera autour de sept flux vidéos permettant de suivre l’intégralité des rencontres de Roland Garros. Ils seront retransmis sur le portail de Wanadoo en accès payant. Quant aux abonnés de Wanadoo, ils pourront visionner les flux à partir d’un espace premium. Autrement dit, il s’agira d’une option payante.

Petite différence par rapport au dispositif de Free qui était partenaire de France Télévisions l’an passé : tous les matches des sept courts seront commentés cette fois-ci par des journalistes de France Télévisions et non pas seulement ceux diffusés sur les chaînes France 2 et France 3.

De son côté, Orange devrait logiquement prendre les meilleurs extraits vidéo pour les diffuser à ses abonnés 3G. D’autres développements plus originaux sont prévus, notamment une exploitation à travers MaLigne Visio sur les postes fixes permettant la visiophonie et une expérimentation “live” en télévision haute définition (THVD).

Vers d’autres univers Everywhere

Selon Les Echos, l’exploitation des contenus thématiques sous le mode Everywhere ne fait que commencer. Dans le courant du deuxième semestre 2005, France Télécom compte lancer une offre dédiée à la musique pour la télévision, le PC, le téléphone fixe et le mobile. Dans ce nouveau modèle de services en multicanal, Musiwave, start-up française dédiée à la musique sur mobile (voir édition du 26 novembre 2004 ), devrait apporter sa contribution.

RolandGarros.com : c’est déjà parti
Pour le tournoi 2005, la Fédération française de tennis et IBM ont lancé la nouvelle version du site Web officiel www.rolandgarros.com, décliné en trois versions linguistiques (français, anglais, espagnol). Il permettra de se tenir informé en continu sur le tournoi, les scores et les statistiques en direct et sur le suivi des performances de chaque joueur point par point. Le site Web proposera aussi des commentaires audio en anglais et en français, des interviews ou des documents d’archives vidéos. Une application téléchargeable, développée sous une technologie WebSphere, permettra aux internautes de suivre l’évolution des matches sans être forcément scotché devant son écran.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur