France Télécom et Fujitsu collaborent dans le grid computing

Cloud

Le partenariat entre France Télécom et Fujitsu dans le domaine du grid computing devrait permettre à l’opérateur d’affiner l’analyse de ses données et de proposer des services à valeur ajoutée aux entreprises partenaires.

Le partenariat en recherche et développement (R&D) mis en place en juillet dernier par France Télécom et Fujitsu entre dans sa première phase d’application concrète. L’opérateur français et le constructeur japonais ont en effet annoncé leur collaboration sur un projet de grille de calcul (grid computing) dont l’objectif sera double : d’une part optimiser l’analyse des données de France Télécom, notamment les factures de ses abonnés, et d’autre part développer des services à valeur ajoutée à destination des entreprises partenaires de l’opérateur.

“Nous considérons que cette collaboration est un partenariat idéal pour créer de nouvelles technologies et des services à valeur ajoutée, s’appuyant sur nos forces communes en matière de grid computing et de gestion des données”, a déclaré le président des Laboratoires Fujitsu Ltd, Kazuo Murano, dans un communiqué de presse commun des deux entreprises. Pour le directeur exécutif de la division R&D de France Télécom, Pascal Vignier, “le grid computing est un moyen de résoudre les problèmes de ressources informatiques et de capacités de stockage à grande échelle, nés avec la société de l’information”. “Nous espérons développer d’autres services dans un futur proche, issus d’une vision commune dans d’autres domaines de R&D”, a-t-il ajouté.

Le grid computing, une technologie très en vogue ces derniers temps, consiste à relier toutes les ressources d’un réseau (ordinateurs, serveurs…) afin de répartir au mieux les charges de travail et les espaces de stockage selon les besoins. On crée ainsi une sorte de superordinateur virtuel disposant d’une puissance de calcul quasiment illimitée. Ce type d’architecture peut être mis en place au niveau d’une entreprise ou bien de manière plus étendue sur le Web, comme on a pu le voir avec Seti@Home, un des premiers projets du genre dédié à la recherche d’une vie extra-terrestre. Aujourd’hui, de nombreux acteurs du monde de l’informatique se sont impliqués dans le développement de grilles de calcul, parmi lesquels Microsoft, IBM, Sun ou encore Apple.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur