France Telecom et TDC fusionnent leurs filiales en Suisse

Cloud

L’opérateur français et son homologue danois rapprochent leurs activités en Suisse pour monter en puissance face à Swisscom.

Après avoir combiné ses forces avec T-Mobile au Royaume-Uni, France Telecom procède aussi à une consolidation en Suisse.

L’opérateur française annonce la fusion de sa filiale locale (Orange Suisse) et celle du groupe télécoms TDC d’origine danoise (Sunrise).

France Telecom deviendra le principal actionnaire du nouvel ensemble (75%) tandis que TDC conserva la proportion restante du capital.

Pour réaliser cette opération de consolidation, France Telecom est prêt à mettre 1,5 milliard d’euros sur la table.

La transaction devrait être finalisée d’ici fin février 2010 mais il faudra attendre l’avis des autorités de régulation attendu au printemps.

En mutualisant les forces, le duo Orange Suisse – Sunrise affichera 3,4 millions de clients mobiles (avec une part de marché de 38%) et 1,1 million de clients haut débit (13%) selon le calcul des protagonistes. En cumulant le  chiffre d’affaires des deux entités, on parvient à 2 milliards d’euros.

Ce rapprochement devrait générer des synergies en termes de coûts opérationnels (réseau, système d’information, distribution, marketing, “optimisation des effectifs”…).

Il permettra surtout de s’afficher comme le principal opérateur alternatif en Suisse face au champion national Swisscom.

Thomas Sieber, actuel directeur général d’Orange Suisse, prendra la direction générale du nouvel ensemble. Pour le démarrage, les deux marques Orange et Sunrise devraient coexister.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur