France Télécom frappé par la baisse des prix

Cloud

La baisse des tarifs téléphoniques a coûté cher à France Télécom sur les neuf premiers mois de l’année mais l’opérateur s’est rattrapé sur les services Internet et surtout la téléphonie mobile.

France Télécom, toujours loin devant les opérateurs concurrents, vient d’enregistrer 118 milliards de francs de chiffres d’affaires pour les neuf premiers mois de l’année 1998, soit une augmentation de 4,2 % par rapport aux neuf premiers mois de 1997. Globalement positifs, ces résultats masquent deux tendances.

D’un côté, les revenus liés à la téléphonie fixe traditionnelle ont chuté de 5,4% à 69,5 milliards de francs – une chute que l’opérateur explique par une baisse des prix importante sur les appels nationaux et internationaux. De l’autre, la téléphonie mobile et Internet ont rapporté plus d’argent que l’année dernière suite à une croissance importante de ces deux marchés. Le nombre d’abonnés de Wanadoo a été multiplié par 5 de septembre 97 (61000) à septembre 1998 (331000). Surtout, Itinéris qui compte aujourd’hui 4,475 millions d’abonnés a rapporté 17,2 milliards de francs soit 48,8% de plus qu’en 1997.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur