France Télécom investit dans la Silicon Valley

Régulations
Information - news

L’opérateur français et Deutsche Telekom viennent de fusionner leurs labos de recherche récemment implantés dans la Silicon Valley.

France Télécom et Deutsche Telekom renforcent leur présence en Californie. Les deux opérateurs européens viennent de fusionner leurs centres de recherche et de développement implantés dans la Silicon Valley. Baptisée Think One, la structure commune emploie 30 personnes, un nombre qui devrait rapidement passer à 50. Les chercheurs y travaillent principalement sur le développement de technologies Internet et de services multimédias sans fil. Détenu à 50/50 par les deux opérateurs, Think One réunit en fait la division Solutions avancées de Deutsche Telekom créée en 1996 et une antenne du CNET ouverte en 1997 dans la vallée. Elle est organisée en trois grosses activités : évaluation stratégique des produits, test et intégration des technologies émergentes et enfin développement logiciel.

Pour Jean-Jacques Damlamian, vice-président du développement chez France Télécom, “la Silicon Valley est un véritable vivier pour les technologies et les services Internet de demain. L’objectif est de fusionner les équipes de France Télécom et de Deutsche Telekom afin d’étendre les champ d’activités tout en élargissant les compétences et en réduisant les coûts des technologies.”

Les deux opérateurs européens qui viennent de signer un accord de participations croisées (2% chacun) travaillent déjà ensemble au sein de leur filiale Global One qu’ils partagent avec l’américain Sprint.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur