France Télécom lance la ligne Internet

Cloud
Information - news

France Télécom propose Ligne Surf, une deuxième ligne téléphonique avec 24 heures de communications Internet pour 190 francs par mois. Principal intérêt de cette offre : libérer la ligne principale… en attendant une offre ADSL concurrentielle.

Depuis lundi 13 novembre, France Télécom commercialise Ligne Surf, une offre dédiée à la consultation Internet. Cette offre est constituée d’une seconde ligne physique, dotée de son numéro propre, et de 24 heures de communications téléphoniques incluses dans l’abonnement facturé 190 francs par mois. Au delà, le coût d’une minute de communication est le même qu’habituellement, soit respectivement 28 et 14 centimes en heures pleines (8h-19h) et creuses (19h-8h). Les coûts d’installation de 300 francs sont offerts jusqu’au 15 mai 2001.

Le principal attrait de cette offre, qui s’adresse essentiellement aux particuliers, est évidemment la libération de la ligne principale. Cela permet ainsi de surfer et de téléphoner en même temps. “Plus que des objectifs commerciaux précis, nous répondons à une demande de la clientèle, généralement des familles, dont la seule ligne était souvent encombrée par Internet”, explique-t-on à France Télécom qui, dans le même esprit, avait déjà commercialisé une seconde ligne appelée “Tchatche”. Autre avantage, Ligne Surf n’est pas lié au fournisseur d’accès maison Wanadoo et permet donc de surfer sur le Net via le FAI de son choix. Les fournisseurs d’accès gratuits comme Free, LibertySurf et autres Wanadoo Accès Libre (l’offre sans abonnement de France Télécom), devraient donc bénéficier indirectement de Ligne Surf. En revanche, seuls les numéro nationaux (en 08) seront acceptés.

Deuxième ligne ou ADSL ?

Est-ce une offre intéressante pour autant ? Sa facturation revient à 13 centimes environ la minute, soit à peine moins que le tarif heures creuses, abonnement compris il est vrai. Elle est rentabilisée à partir de 6 heures de consultation en heures pleines (le double en heures creuses). L’offre Wanadoo Intégrale à 98 francs les 15 heures est plus intéressante avec un coût à la minute inférieur à 11 centimes. Si le concurrent Club-Internet ne fait pas mieux avec son forfait mensuel 20 heures à 97 francs (12,4 centimes la minute), Diligo offre 100 heures de connexion pour 199 francs (soit 9 francs de plus seulement que Ligne Surf) ou encore 50 heures pour 129 francs. Sans oublier le forfait illimité pour 199 francs par mois d’AOL, plus occupé actuellement à résoudre ses problèmes techniques qu’à faire la promotion de ses offres (voir édition du 9 novembre 2000). Mais aucune de ces offres ne libère la ligne principale à moins d’ajouter les 82,30 francs d’abonnement mensuel pour une deuxième prise.

L’autre solution pour libérer la ligne est d’avoir accès au câble ou encore à l’ADSL. Ce dernier fournit simultanément, sur la même prise téléphonique, l’Internet à haut débit illimité et l’accès au téléphone. Mais son coût encore relativement élevé (330 francs par mois au minimum sans les frais d’installation, hors abonnement France Télécom) fait qu’il s’adresse plus aux entreprises qu’aux familles. Mais la concurrence naissante à travers le nouvel opérateur Mangoosta (voir édition du 4 octobre 2000) et le dégroupage prévu au 1er janvier de la boucle locale devraient pousser l’opérateur national à baisser ses tarifs ADSL en début d’année prochaine. Wait and see

Pour en savoir plus :

* Les offres Wanadoo

* Les offres Diligo

* Les offres Club-Internet

* L’offre ADSL de Mangoosta

* L’offre ADSL de France Télécom


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur