France Télécom lance une offre ‘ordinateur + connexion Internet’

Cloud
Information - news

Un ordinateur de bureau HP Pavilion 451 ou un portable zt 1162 agrémentés d’une imprimante jet d’encre et d’une connexion Wanadoo 10 heures pour 58 ou 85 euros par mois sur trois ans. L’offre pack proposée par France Télécom sera commercialisée via son réseau d’agences locales. Cette offre s’apparente globalement à un crédit à 9 % sur 36 mois environ. Et le client n’est lié à Wanadoo que sur douze mois.

Après Infonie, Club-Internet ou encore certains supermarchés (voir édition du 19 janvier 1999) qui avaient lancé des opérations “ordinateur + connexion Internet” à la fin des années 90, France Télécom se jette à son tour dans ce type d’offres packagées au succès mitigé. L’opérateur historique a lancé, vendredi 3 mai, le pack “Tout compris”. Deux formules sont proposées : l’offre “Tout Compris Famille” propose un PC Hewlett-Packard Pavilion 451 enrichi d’une imprimante couleur jet d’encre Deskjet 920c et d’une connexion Internet bas débit Wanadoo 10 heures. L’offre “Tout Compris Portable” remplace le Pavilion 451 par un zt 1162. Deux configurations multimédias haut de gamme largement suffisantes pour les besoins familiaux.

Un crédit à 9 % d’intérêts

La première offre engage le consommateur sur 36 mois à un remboursement mensuel de 58 euros (85 euros pour la seconde offre). Ce qui revient respectivement à 2 088 et 3 060 euros au bout des trois ans. A titre de comparaison, achetés séparément aujourd’hui, le Pavilion 451 (1 399 euros), l’imprimante (135 euros) et les 36 mois de Wanadoo (373,32 euros) reviennent à moins de 1 908 euros, et 2 408 euros pour la formule ordinateur portable. La première offre est donc beaucoup plus favorable que la seconde. Elle correspond à peu près à un crédit à 9 % d’intérêts. Mais le calcul est faussé dans la mesure ou l’abonnement au forfait 10 heures de Wanadoo ne court que sur douze mois. Au-delà, le client est libre de poursuivre, modifier son forfait ou aller voir ailleurs. Mais, dans ce dernier cas, l’offre perd évidemment de son intérêt puisque le souscripteur continue de payer pour un service dont il ne bénéficie plus.

Ces packs sont commercialisés dans les 650 agences France Télécom, un mode de diffusion que la concurrence, fournisseurs d’accès ou enseignes commerciales, pourrait juger anticoncurrentiel. Ce qui serait malvenu de leur part dans la mesure où France Télécom commercialise depuis longtemps, sur son site notamment, toute une gamme de produits informatiques. De plus, l’opérateur avait déjà tenté une expérience similaire sur Paris avec des iMac il y a deux ans. Et, à ce jour, rien à signaler du côté de la Direction générale de la concurrence (DGCCRF) en tout cas. En revanche, le matériel n’est pas disponible immédiatement et il faudra compter un délai d’une dizaine de jours après acceptation du dossier par une société de financement puisque l’offre s’apparente en fait à un crédit. Pour le client, les pack “Tout compris” représentent donc une occasion de s’équiper d’une solution informatique complète à crédit. Pour France Télécom, cette offre s’ajoute à ses activités de revendeur informatique tout en grossissant la base d’abonnés à sa filiale Wanadoo.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur