France Telecom : l’équipe de direction de Stéphane Richard passée au crible

Cloud

Le comité de direction de France Telecom est étendu à 15 personnes. Il fait place à des managers “maison” avec des personnalités “surprises” extérieures : Christine Albanel et Pierre Louette.

Le nouveau ComEx de France Telecom est dévoilé.

A l’occasion de la présentation des résultats financiers de France Telecom, Stéphane Richard, le directeur général qui sera amené début mars à prendre les commandes du groupe, a dévoilé la composition du nouveau comité de direction. Il est largement remanié.

D’abord en nombre de membres : le CoMex passe de neuf sous l’ère de Didier Lombard à 15 représentants. “Nous avons largement fait appel aux talents internes”, explique Stéphane Richard. En fait, ils sont douze en provenance de la maison France Telecom, dont six font leur entrée dans le CoMex.

Quels sont les trois recrues extérieures ? La nomination de Christine Albanel est celle qui fait le plus de bruit en raison de son parcours dans la vie politique.

Estampillée UMP, fidèle de Nicolas Sarkozy, Christine Albanel, ex-ministre de la Culture, s’est retrouvée en première ligne pour pousser la loi Hadopi (lutte contre le piratage numérique) au Parlement.

Le parcours de ce projet de loi a été chaotique…au point d’entraîner son départ du gouvernement en juin 2009.

Stéphane Richard, ex- directeur de cabinet de la ministre de l’Economie et des Finances Christine Lagarde, a assuré qu’il ne “voulait pas faire de politique au sein de France Telecom”.

Mais en soumettant Christine Albanel au poste de “Directrice exécutive, en charge de la Communication, du Mécénat et de la Stratégie dans les Contenus” (étendu à la communication interne du groupe à terme), le nouveau patron de France Telecom ne pourra pas empêcher des rumeurs circuler sur un certain “copinage politique”.

Les conditions d’un transfert d’une ex-ministre (secteur public) vers le secteur privé (France Telecom) restent aussi à éclaircir.

“Christine Albanel nous fait le plaisir et l’honneur de nous rejoindre alors qu’elle avait des perspectives éminentes ailleurs”, a déclaré Stéphane Richard lors de la conférence de presse. Une allusion à un éventuel poste de Présidente de la Bibliothèque nationale de France ?.

Autre arrivée dans le CoMex venu de l’extérieur du groupe : Pierre Louette prend des fonctions de “Directeur exécutif, en charge du Secrétariat général du Groupe et de la division Opérateurs France”.

Là aussi, son arrivée est surprenante car il avait des responsabilités plus importantes en qualité de P-DG de l’agence de presse AFP alors que son mandat expirait fin 2011.

Auparavant, Pierre Louette a occupé des postes à responsabilité pour développer les nouveaux médias chez Havas Advertising et Europatweb (ex-fonds d’investissement Internet de Bernard Arnault).

“C’est un professionnel de l’Internet et des médias et il connaît bien les arcanes politico-juridico-administratifs de notre pays”, a glissé Stéphane Richard comme commentaire.

La troisième recrue hors de France Telecom s’appelle Bruno Mettling qui a un profil de banquier. Cet ex-directeur général délégué des Banques populaires prend la casquette de “Directeur exécutif Emplois et Compétences”, en charge des Orange Campus (centres de formation interne pour le management).

(lire la fin de l’article page 2)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur