France Telecom n’enregistre pas de signes de faiblesse… bien au contraire

Mobilité

ADSL, fibre, satellite, foot, iPhone… Petit tour d’actu avec la direction de l’opérateur lors de la publication des résultats semestriels.

France Telecom n’a pas mis le grappin sur l’opérateur scandinave TeliaSonera au cours du premier semestre 2008. Mais l’opérateur peut garder le sourire. Les indicateurs financiers globaux du groupe sont satisfaisants. Et l’opérateur historique se dit ouvert à opérations de croissance externe sur des marchés émergents ou dans des pays matures (“mais tout en restant raisonnable”).

Jeudi matin, la direction de France Telecom a organisé une conférence téléphonique destinée à commenter les résultats du premier semestre (voir indicateurs financiers en bas de l’article).

La base globale de clients continue de croître : elle a atteint 174 millions de clients, tous services confondus (contre 163 millions un an plus tôt). Les contributions les plus fortes concernent les segments téléphonie mobile et haut débit fixe.

Livebox : presque six millions de clients en France

Si l’on se focalise sur le marché français, France Telecom/Orange maintient sa prédominance sur le marché de l’ADSL. L’opérateur y recense plus la moitié de ses clients haut débit (12,2 millions dans le monde). A fin juin 2008, il affiche 7,4 millions d’accès haut débit ADSL, en hausse de 19,8% par rapport à la même période l’année précédente. Sa part de marché dans le haut débit est désormais évaluée à 49,5%.

Les services multi play continuent à gagner du terrain : presque 6 millions de clients haut débit disposent de la passerelle domestique Livebox en location (soit une proportion de 75% des abonnés ADSL). Presque 5 millions passent pour la voix sur IP (en progression de 65,9% en un an). La télévision sur IP est également en forte progression : 1,3 million de clients l’ont adopté (+66%). Outre les réseaux IP, Orange compte aussi sur le satellite pour étendre ses services multi play en touchant 98% de la population.

Le pas de l’accès de la télévision par voie satellite a été officiellement franchi début juillet. “Cela fonctionne correctement”, assure la direction de France Telecom lors de la session de questions-réponses. Elle balaie d’un revers les doutes émis mi-juin par Les Echos concernant des défaillances techniques des décodeurs satellite et des problèmes d’approvisionnement.

La vidéo à la demande s’installe progressivement dans les usages : Orange recense 2,1 millions de téléchargements payants au cours des six premiers mois de 2008 (907 000 à la même époque l’année dernière). Le revenu moyen par abonné s’élève désormais à 33 euros (+10% en un an).

(lire la fin de l’article page suivante)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur