France Telecom – Orange veut exploiter le plus grand réseau social d’entreprise

Cloud

Les 100 000 collaborateurs français de France Telecom ont désormais accès à “Plazza”. Fin 2011, il est prévu une extension du réseau social d’entreprise à toutes les branches monde.

Le groupe France Telecom – Orange veut développer un réseau social d’entreprise à grande échelle.

Pour le développement du projet Plazza, c’est la plate-forme collaborative Microsoft Sharepoint 2010 qui a été retenue.

En mai 2010, un premier essai a été initié avec un site pilote (bilan sur six mois : 10 000 visiteurs, 3000 membres, 140 communautés sur des projets, des domaines d’expertise ou des centres d’intérêt de loisir).

Depuis mi-décembre, l’accès à Plazza via l’intranet groupe est ouvert à l’effectif France (100 000 salariés) en attendant une extension à tout le périmètre du groupe France Telecom – Orange.

En l’état actuel, le réseau social BtoB est disponible en trois langues : français, anglais et espagnol.

Une ouverture linguistique avant une extension géographique…L’élargissement du réseau social d’entreprise à l’Espagne, la République Dominicaine, la Jordanie et la Pologne est attendu en janvier 2011.

D’ici la fin de l’année prochaine, les 180 000 collaborateurs du groupe devraient accéder à Plazza. “Une première à cette échelle“, souligne le groupe télécoms.

Un chantier Web 2.0 qui va au-delà du simple annuaire d’entreprise comprenant les données basiques (nom, prénom, fonction, direction…).

Objectif affiché : “renforcer le lien social en favorisant les échanges entre les salariés du groupe”.

Le projet s’inscrit dans le cadre du projet d’entreprise “Conquêtes 2015” (qui a vocation à “remettre les femmes et les hommes au coeur de l’entreprise”).

C’est Bruno Mettling, Directeur des ressources humaines du groupe France Telecom, qui assure le pilotage de Plazza.

Mais l’initiative ne fait pas l’unanimité parmi les syndicats de France Telecom.

Ainsi, Sébastien Crozier, Président de la section du syndicat CFE-CGC/UNSA  chez France Telecom – Orange, considère que l’établissement de ce réseau social d’entreprise constitue en fait une “déficience de gestion RH car la direction du groupe n’a pas été capable de monter une base de connaissances sur les compétences des collaborateurs”.

Et puis, en effectuant une recherche sur Facebook à partir de l’employeur “Orange”, on trouve déjà 5000 réponses.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur