France Telecom prend une position plus forte au Sénégal

Mobilité

L’opérateur français monte dans le capital du groupe Sonatel au point d’en prendre le contrôle.

France Telecom affiche la volonté de prendre des positions fortes sur le continent africain. Le groupe télécoms va acquérir une partie de la part de capital détenue par l’État sénégalais dans Sonatel, soit 9,87%. Un protocole d’accord entre les deux parties a été signé dans ce sens.

L’opérateur français montera ainsi dans le capital de Sonatel à hauteur 52,2%. L’État du Sénégal reste le deuxième actionnaire de Sonatel avec 17,28% du capital. Montant de l’opération visant à prendre le contrôle de l’opérateur sénégalais : 209 millions d’euros.

France Telecom s’engage à développer des services haut débit fixe et mobiles au Sénégal avec de “nouvelles offres innovantes sur le marché en s’appuyant sur son expertise R&D”, peut-on lire sur son communiqué de presse.

Le partenariat entre L’Etat du Sénégal et France Telecom unis dans le capital du Groupe Sonatel remonte à 1997. L’opérateur local, qui a récemment adopté la marque Orange, s’est développé au Sénégal, puis au Mali, en Guinée et en Guinée Bissau.

Fin 2008, Sonatel compte un bassin de 7,2 millions de clients (3,8 millions de clients au Sénégal et 3,4 millions de clients dans les pays limitrophes).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur