France Télécom s’attaque aux mobiles allemands

Cloud

France Télécom a lancé lundi 4 octobre son offensive contre l’opérateur de téléphonie sans fil allemand E-Plus Mobilfunk, en rachetant les parts détenues par Vodafone Airtouch.

France Télécom vient de prendre des participations dans le capital de l’opérateur allemand de téléphonie sans fil E-Plus Mobilfunk, en rachetant à Vodafone Airtouch près de 1,7 milliards d’euros d’actions, soit 17,24% du capital. Au total, le montant des actions de E-Plus (16% du marché des mobiles allemand) atteint maintenant 10,1 milliards d’euros.

Cet apport marque le coup d’envoi de l’offensive de l’opérateur français sur E-Plus Mobilfunk. L’opérateur allemand. FT se retrouve donc nez à nez avec son ancien allié Deutsche Telekom et son service T-Mobil. Les deux opérateurs s’étaient brouillés suite au rachat raté de Telecom Italia par Deutsche Telekom, sans que cette dernière ait averti son partenaire.

Les autres actionnaires d’E-Plus sont les groupes allemands Veba et RWE, à hauteur de 60,25%, et l’opérateur américain Bell South, pour de 22,51%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur