France Telecom : Stéphane Richard remplace Louis-Pierre Wenes au poste de numéro 2 du groupe

Alors que France Telecom est confronté à une vague de suicides de salariés, Louis-Pierre Wenes, directeur général adjoint chargé des opérations France, a décidé de quitter son poste, et est remplacé par Stéphane Richard.

orangefrancetelecomlogo

La tension ne faiblit pas au sein d’Orange France Telecom, après la vague de suicides de salariés sous pression qui touche le groupe télécoms depuis 20 mois. Son P-DG, Didier Lombard, essuie depuis plusieurs jours les critiques des salariés et des syndicats, ce qui ne l’a pas empêché de recevoir le soutien de Christine Lagarde, ministre de l’Economie, de l’Industrie et de l’Emploi la semaine dernière.

Aujourd’hui, si Didier Lombard conserve son poste de président-directeur général de France Telecom, c’est le numéro 2 du groupe, Louis-Pierre Wenes qui commence à payer les pots cassés : évincé, le directeur général adjoint en charge des opérations France est remplacé ce 5 octobre  par Stéphane Richard, ancien directeur de cabinet de Christine Lagarde.

« Louis-Pierre Wenès, actuel directeur général adjoint chargé des opérations France, a demandé à Didier Lombard de le décharger de ses responsabilités, ce que Didier Lombard a accepté », explique un communiqué de presse succinct de l’opérateur. Selon l’AFP, qui a une connaissance d’un message interne diffusé auprès des salariés du groupe, Louis-Pierre Wenes fera « valoir prochainement [ses] droits à la retraite ».

Son remplaçant, Stéphane Richard, arrivé à France Telecom le 1er  septembre dernier, devrait succéder à Didier Lombard à la tête du groupe télécoms en 2011.

Arrivé en 2002 au sein de France Telecom, Louis-Pierre Wenes avait pour mission de mettre en place, depuis 2005, le plan de modernisation de l’opérateur, baptisé « Next ». En 2006, l’ex-directeur général adjoint en charge des opérations France s’était vu confier la tache de transformer France Telecom, notamment en désendettant le groupe et en instaurant de nouvelles pratiques commerciales, comme la mobilité systématique des cadres tous les trois ans, dénoncée par les syndicats et les salariés comme étant une des causes des suicides de certains collaborateurs enregistrés ces derniers mois.

Depuis plusieurs semaines, Louis-Pierre Wenes est pointé du doigt pas les syndicalistes de France Telecom. Selon Patrick Ackermann, délégué syndical Sud-PTT, Louis-Pierre Wenes est » un ‘cost killer’, il est responsable de tous les plans de supressions d’emplois ». « Wenes est symbolique: c’est lui qui a institué le management par la terreur, il doit partir », avait déclaré, il y a quelques jours, Pierre Morville, délégué syndical CFE-CGC.

Derniers commentaires



5 replies to France Telecom : Stéphane Richard remplace Louis-Pierre Wenes au poste de numéro 2 du groupe
  • Le 5 octobre 2009 à 12:33 par aly

    Nommer une femme aurait permis d’augmenter les chances de traiter ces problèmes avec une forme d’intelligence et de conciliation plus appropriée, du moins dans la communication; il faut espérer que M. Richard aie ces qualités.

  • Le 5 octobre 2009 à 19:05 par aveugle

    je ne suis pas d accord ,nommer une femme n est pas une façon de chercher la conciliation !!!!!dans ma carrière chez ft ,j ai vu succéder des directrices …..des liquidatrices encore plus « dures » finalement !!!!!! la valeur des gens ne se fait pas a leur genre ,homme ou femme ,mais sur leur potentiel (émotionnel et professionnel)!!!!!!!

  • Le 7 octobre 2009 à 10:38 par Fedora

    Homme ou femme peu importe, quelqu’un d’humain, un non technocrate, une personne issue en dehors des Ecoles X, qui a réellement connu la vie du client de près. A force de travailler dans les domaines du client (le retail par exemple) on finit par traiter les salariés comme des clients. C’est le modèle qui m’a toujours guidé! On se prend trop au sérieux à FT comme si ce Groupe était la royauté! Il faut commencer à penser humblement, à se mettre à la place du client. Ce n’est pas l’unique solution cependant. Il y a aussi le défi d’une société qui emploie des salariés publics et privés. Savoir gérer harmoniseusement cette mixité n’est pas chose simple, surtout pour le Président, un X à qui l’on a pas appris à s’interesser à la gestion de l’organisation humaine. D’ailleurs, cela ne l’interesse pas! Les X de manière générale sont de médiocres managers, casi autiste, privilégiant la technique incomprise du grand public. Donc un début de solution serait que D Lombard fasse preuve d’humilité et admettent qu’il a besoin d’aide en la matière, en allant chercher conseil non pas auprès de psychanalyste ou de scientifique comme j’entends souvent, mais auprès de dirigeants du terrain qui en ont vu d’autres et qui ont mis en oeuvre des solutions pratiques. Allons voir de l’autre côté de l’Atlantique, demandons conseil aux entreprises comme Dell où les employés sont heureux d’aller travailler. H-u-m-i-l-i-té.

  • Le 23 décembre 2009 à 19:57 par Anne Bourbeau

    Help Stéphane Richard !

    Orange me fait voir Rouge !

    A Mme Noelle Leclerc
    Service consommateurs Orange

    Madame,

    je savais qu’Orange se contre fichait de ses clients, votre indécente proposition de « geste commercial », à 30 € le confirme !!!!

    Au moment ou je ne songe qu’à vous quitter, rien n’est fait pour me retenir ! Bien au contraire !

    Je vous l’ai exliqué maintes et maintes fois, que bien que je n’ai pas de KBis, que je n’ai pas de société, que je ne récupère pas la TVA, que je ne peux donc pas avoir un abonnement PRO, J’ EXERCE TOUTEFOIS, UNE ACTIVITE COMMERCIALE !
    Que cette activité a été très pénalisée à cause de votre incompétence à résoudre un dysfonctionnement qui dure depuis le 24 novembre 2009, nous sommes le 23 décembre !!!

    Propriétaire de gîtes et de maison d’hôtes en Normandie, je peux accueillir 13 personnes, mon site internet renvoi sur ma messagerie orange (pour le moment…) à cause de l’inaccessibilité de ma messagerie avant les fêtes de Noël, je n’ai pas d’hôtes, merci Orange ! le manque à gagner que vous m’avez causé est chiffrable: 2600 €, sans compter les réservations sans doute perdues, pour les vacances de février
    Et vous osez me proposer 30 €, mais de qui se moque t-on ?
    Au jour d’aujourd’hui, vous n’êtes toujours pas capable de me dire quand, dans combien de mois, ou d’années, un technicien arrivera enfin, à trouver la faille !

    On balade le client en nous donnant des rendez vous téléphoniques avec des techniciens de niveau 3, il en résulte à chaque fois que le dite technicien va signaler le problème…A qui ? On ne sait pas ? Seul le résultat compte et il est plus que miteux !
    Il serait mieux de faire l’économie d’un service clientèle qui ne rempli pas sa mission, au profit de nouveaux et compétents techniciens ?

    Je transmets mes commentaires :

    aux associations de consommateurs
    au Médiateur de la République
    à Didier Lombard, à Stéphane Richard qui n’ont peut-être pas conscience des failles de leur service clientèle…
    à la Presse
    sur les forums
    à mon avocat
    et bien sur à tous mes amis, dont beaucoup trop ont des problèmes avec orange

    Pas cordialement, du tout !!!

    Anne Bourbeau
    Les Petits Matins Bleus et Les Pommiers 3***
    http://www.petitsmatinsbleus.com

    2009/12/22
    Madame,

    Par courrier du 29 novembre 2009, vous relatez votre mécontentement concernant le dysfonctionnement rencontré avec l’accès à votre messagerie , Vous demandez le rétablissement de ce service, ainsi qu’un dédommagement.

    Je tiens tout d’abord à vous exprimer les excuses d’Orange pour ne pas avoir su répondre à vos attentes et vous remercie pour votre intervention vigilante et vos remarques, qui ont su retenir toute mon attention.
    Je peux vous assurer qu’Orange met tout en œuvre afin d’améliorer de façon constante la qualité des services délivrés. A travers sa démarche de certification de services, Orange prend entre autre l’engagement envers ses clients d’être transparent et de les accompagner pas à pas dans ses échanges avec eux.

    Suite à un dysfonctionnement national, nos équipes techniques mettent tout en œuvre pour rétablir ce service. Cependant, je suis au regret de ne pouvoir vous indiquer un délai de rétablissement.

    Par ailleurs, comme l’indiquent les Conditions Générales d’Abonnement relatives à nos offres destinées aux clients résidentiels, telle que l’offre « formule internet + téléphone – 8 mégamax » que vous avez choisie, le client s’entend d’une personne physique qui souscrit à l’offre pour ses besoins propres dans le cadre d’un usage strictement personnel et privé. Nous avons bien enregistré vos coordonnées personnelles en dehors de toute référence à un caractère professionnel. Aussi, vous comprendrez qu’un dédommagement lié à votre activité professionnelle en raison de la perte de mails professionnels n’est pas possible. Toutefois, soucieuse de votre satisfaction j’ai le plaisir de vous offrir deux remises de 30 euros TTC, qui seront reportées sur vos prochaines factures.

    je vous prie d’agréer, madame, mes salutations distinguées.

    Noëlle Leclere
    Service National Consommateurs

  • Le 21 février 2010 à 23:14 par Rodner Pierre

    ddddddddddk

Laisser un commentaire

  • Les champs obligatoires sont indiqués avec *,
    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

19:28:44