France Telecom : une nouvelle tentative de suicide et des tensions syndicales

Cloud

La direction de France Telecom a échappé de justesse à un nouveau suicide. Au niveau des négociations sur la prévention du stress au travail, le CFE-CGC/UNSA provoque un clash.

La tension reste vive chez France Telecom malgré l’annonce du départ du numéro 2 du groupe.

Mardi soir, un cadre technique de Marseille a tenté de mettre fin à ses jours après avoir envoyé un SMS d’adieu mais les secours sont arrivés à temps pour éviter le drame. Il a été hospitalisé et ses jours ne sont pas en danger. Un nouvel épisode malheureux alors que l’on recense 24 suicides de salariés de France Telecom depuis février 2008.

Stéphane Richard, qui a pris la semaine dernière les fonctions de Directeur Général Adjoint en charge des opérations France (donc le nouveau numéro deux du groupe), devrait se rendre sur les lieux jeudi.

Lundi, il était avec Didier Lombard, P-DG de France Telecom, sur le site de Cahors (Lot) pour rencontrer les 49 salariés du site de Terre Rouge qui risquaient d’être déplacé à Montauban (Tarn-et-Garonne). Une fermeture à laquelle France Telecom renonce finalement.

Parallèlement, les négociations chez France Telecom – Orange sur les chantiers liés à la prévention du stress au travail (5 ou 6 chantiers) se poursuivent mais sans la section syndicale CFE-CGC/UNSA qui a décidé de ne pas cautionner la position de la direction du groupe jugée irresponsable.

Néanmoins, les autres syndicats n’ont pas suivi cette ligne pour l’instant. Ainsi, la CGT a déclaré qu’elle restait à la table des négociations.

“La CFE-CGC/UNSA constate que les mobilités forcées et les réorganisations continuent sans que la Direction soit en mesure de les arrêter. Le sentiment d’inutilité sociale n’a pas disparu”, peut-on lire dans un communiqué de presse.

Comme prévu, la section syndicale a ouvert un site www.reagirensemble.com pour récolter les témoignages des salariés. Un site qui serait inacessible depuis les postes du travail du groupe, tout comme les mails syndicaux qui sont aussi filtrés.

(lire la fin de l’article page suivante)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur