France Télécom veut initier la migration IP du réseau commuté en 2006

Mobilité

Le directeur exécutif en charge des réseaux chez l’opérateur revient sur les avancées du haut débit : ADSL 2+, re-ADSL, fibre optique…

A l’occasion d’un point presse en conclusion d’une visite “Au coeur des réseaux” réalisée dans un central de France Télécom dans le XIVème arrondissement de Paris, Jean-Philippe Vanot, Directeur exécutif de la division Réseaux, Opérateurs et Système d’Information du groupe, a fait le point sur la stratégie du groupe concernant son domaine de prédilection.

“Notre réseau télécoms est en profonde mutation dans le cadre de la stratégie d’opérateur intégré que nous avons adoptée”, a déclaré Jean-Philippe Vanot. L’un des principaux enjeux est de développer une approche “réseau full IP” à long terme. France Télécom s’est d’abord concentré sur le RBCI, le réseau backbone connecté à Internet. Autour de ce “gros coeur du réseau IP”, France Télécom développe également une approche plus orientée IP pour son réseau de collecte en favorisant le Gigabit Ethernet aux dépens de l’ATM (Asynchronous Transfer Mode).

Naturellement, les répartiteurs sont au centre des préoccupations liées à l’extension du haut débit. Aujourd’hui, 92,5% des lignes France Télécom sont connectées à des répartiteurs accueillant des DSLAM (Digital Subscriber Line Access Multiplexer). A priori, d’ici la fin 2006, l’ensemble des répartiteurs éparpillés en France (soit 12 500 au total) seront compatibles ADSL. Cela correspondra à cette échéance à une couverture de 98% de la population française éligible à l’ADSL. Pour la proportion restante, France Télécom évalue des offres combinant le satellite et le Wi-Fi voire le satellite et le WiMax. “Nous cherchons à optimiser notre réseau télécoms dense et capillaire et à exploiter le potentiel de haut débit sur la ligne fixe”, synthétise Jean-Philippe Vanot.

Dans une vision à long terme, c’est l’ensemble du réseau téléphonique commuté qui est censé basculer vers le “tout IP”. “Je pense qu’il faudra attendre fin 2006 avant de commencer la migration mais je suis incapable de préciser la durée des travaux. BT [l’opérateur britannique équivalent de France Télécom, NDLR] propose un calendrier plus agressif de son côté”, commente le dirigeant de France Télécom.

Des tests de fibre optique à domicile en 2006

En matière d’élargissement au haut débit, six mois après l’inauguration de l’ADSL 2+ sur Paris, France Télécom compte étendre le très haut débit dans les zones urbaines les plus denses en juin. Parallèlement, l’opérateur va initier le Re-ADSL, une technologie qui permet de proposer un accès ADSL 512 Ko sur de plus longue distance à partir d’un répartiteur. Une première vague devrait concerner 300 000 lignes françaises. En fin d’année, France Télécom effectuera un deuxième jet de 300 000 autres lignes et sur des distances plus longues.

La course au très haut débit est un mouvement perpétuel. En l’état actuel, France Télécom assure que 85% des lignes peuvent supporter une connexion ADSL à 2 Mbit/s. Récemment, France Télécom a déjà proposé des expérimentations liées à la technologie avant-gardiste VDSL (voir édition 11 mars 2005). En 2006, l’opérateur projette de lancer des expérimentations pour développer la connexion par fibre optique à domicile (Fiber To The Home) alors que l’on attend en juin un projet de ce type la capitale développé dans Paris intra muros par un nouvel entrant : Cité Fibre. France Télécom précise toutefois qu’il propose l’accès par fibre optique pour des clients entreprises.

Neuf Cegetel, mon plus gros client
Interrogé sur le rapprochement entre Cegetel et Neuf Télécom (voir édition du 11 mai 2005), Jean-Philippe Vanot, Directeur exécutif de la division Réseaux, Opérateurs et Systèmes d’information de France Télécom, a répondu brièvement. “Ils ont estimé qu’ils pouvaient faire des synergies (…) Cegetel et Neuf Télécom sont deux gros clients pour le marché de gros chez France Télécom. Neuf Cegetel va devenir notre plus gros client”.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur