France Télécom vire à l’Orange

OpérateursRégulationsRéseaux
stephane-richard-orange-confirme-poste-PDG-back-business

France Télécom change officiellement, ce 1er juillet, de dénomination juridique pour regrouper, sous la bannière Orange, marque et offres commerciales.

Reflet d’une stratégie axée sur la convergence des réseaux fixe et mobile (téléphonie, Internet, TV), Orange harmonise marque et offres commerciales en abandonnant officiellement, ce 1er juillet, le nom juridique France Télécom.

L’adoption définitive de cette nouvelle raison sociale remonte au 28 mai dernier, lors d’une Assemblée générale des actionnaires.

Le terme “France Télécom” ne sera plus utilisé, ni sur les documents contractuels, ni dans les listings des cotations boursières et la liste des entreprises du CAC40.

Le rapprochement a été initié dès 2006 : Orange devenait alors une marque unique pour l’ensemble des offres et des activités BtoB de l’opérateur.

Il s’agit aussi d’un moyen d’estomper le caractère franco-français d’une société qui opère aujourd’hui ses services télécoms dans plus de 200 pays et régions à l’échelle du Globe.

Opérateur d’origine britannique acquis en 2000 par France Télécom, Orange commercialise ses produits en direct dans 32 pays, essentiellement en Europe.

Le groupe revendique 230 millions de clients (dont 172 millions d’abonnés mobiles, 15 millions pour l’ADSL et 200 000 pour la fibre), un chiffre d’affaires 2012 de 43,5 milliards d’euros et emploie 170 000 salariés, dont 104 000 en France.

Parmi eux, 60% de fonctionnaires. Mais avec les départs en retraite et la multiplication des statuts “privés”, le taux d’employés de la fonction publique devrait rapidement baisser.

L’État, qui détient 27% au capital de l’opérateur, envisage d’ailleurs de réduire progressivement sa participation pour financer des projets liés notamment au numérique.

Un désengagement à hauteur de 5% du capital pourrait rapporter près d’un milliard d’euros, quand bien même le titre a perdu 65% de sa valeur en un an, conséquence d’une forte concurrence sur le marché de la téléphonie mobile.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous bien Orange ?

Crédit photo : Orange


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur