France.fr : des “perturbations” qui durent pour le lancement du portail mondial

Cloud

Le 14 juillet, le gouvernement a inauguré le portail multilingue France.fr qui sert de vitrine officielle vis-à-vis du monde. Mais le site Web s’est retrouvé saturé rapidement.

Lancé au matin du 14 juillet, jour de la fête nationale, France.fr, considéré comme le “portail officiel de la France sur le monde”, était saturé quelques heures après son inauguration en ligne.

En raison d’un afflux très important de visiteurs, les responsables du site se voient contraint d’augmenter la capacité de leurs serveurs.

Jeudi midi, cela ne s’arrangeait guère : “Parce que France.fr est victime de son succès, le nombre très important de visiteurs nous contraint à augmenter la capacité de nos serveurs”, peut-on lire sur la page d’accueil. “Quelques perturbations dans la visite du portail dans ses 5 langues peuvent donc survenir, l’équipe de France.fr vous prie de l’en excuser. Tout sera rétabli au plus vite, merci de votre patience !”

Ce portail, dont le budget s’élèverait à 1,6 million d’euros, sert de vitrine officielle pour promouvoir la France vis-à-vis du monde.

Ce portail de la France à l’étranger se décompose en  6 rubriques : “Connaître” (informations d’ordre général sur la géographie, l’histoire, la culture et les institutions françaises), “Visite”r (informations sur le patrimoine et les possibilités d’hébergement), “Vivre” (informations relatives au quotidien de la vie en France pour faciliter l’installation et l’intégration des nouveaux arrivants), “Etudier” ( informations sur les système éducatif français et les possibilités d’études en), Travailler (métiers, carrières…) et “Entreprendre” (marchés, chiffres, démarches…).

Cette vitrine de la France sur internet, dotée de 6000 liens, devrait intéresser aussi bien les touristes que  les étudiants ou encore les chefs d’entreprise, les investisseurs et les médias.

Dans sa version finale, ce site devrait contenir environ 12 000 liens et un million de documents.

Le site France.fr, déjà proposé en cinq langues (français, anglais, allemand, espagnol), se déclinera ensuite en arabe, en chinois et en russe à partir de 2011.

En novembre prochain, une “version 2.0” de France.fr serait déjà prévue.

Son lancement s’accompagnera d’une campagne de promotion de l’image de la France et de la création d’un club d’entreprise “France”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur