Franck PRIME : “WEB2Business deviendra un réseau d’influence “

Régulations
Web2Business 2014

Le 9 janvier prochain se tiendra à la Maison de la Chimie à Paris le salon Web2Business qui devrait réunit plus de 600 professionnels à Paris. Interview croisée de ses deux fondateurs, Franck Prime et Nicolas Antonini

ITespresso.fr – Pourquoi organiser un événement “networking” au coeur de Paris ?

@franck : Pourquoi pas ? Mon associé Nicolas Antonini (THE INFORMATION MINE) et moi nous sommes simplement dits : Nous agissons sur nos fonds propres, nous n’allons pas louer des avions & faire du bling bling pour faire venir tous les dirigeants les plus importants du digital et des marques du monde entier et de plus selon nous ces derniers n’ont pas le temps d’aller en des lieux exotiques pour se rencontrer.

Alors afin de faciliter la vie de ces dirigeants, de ces entrepreneurs qui doivent, comme nous, demeurer proche de leurs équipes et du coeur de leur activité, il nous a semblé normal qu’il leur fallait un lieu dans PARIS ou ils pourront réellement échanger tous ensemble. Ces 2 idées et notre forte implication sur le sujet nous a convaincu d’installer le WEB2BUSINESS sur PARIS. Et puis, PARIS, capitale européenne du digital…ça sonne bien non ? Le WEB2BUSINESS est donc la première organisation à réunir 600 décideurs et influenceurs du Digital. Une ambition simple et légitime…

@nicolas : Ce fut tout de suite évident qu’un tel événement visant à réunir des entreprises Européennes et Internationales impliquées dans le Digital devait se tenir à Paris. En effet depuis quelques années la France est un fer de lance reconnu et apprécié par le monde entier pour ses succès autant en e-commerce qu’en innovation notamment Digitale. Sans faire du “Parisianisme”, Paris est un centre européen des affaires, facile d’accès et comptant bon nombre de sièges sociaux d’entreprises hexagonales et mondiales. La Halle Freyssinet, Paris XIIIème, vouée à être le plus grand incubateur du monde, image bien l’implication de la France dans le “Monde Digital”. La France est riche de succès mondiaux : Dailymotion, Deezer, Orange, Critéo… et Paris est la capitale de cette France Digitale qui gagne.
 ITespresso.fr – La journée est inaugurée par Fleur Pellerin. Que peuvent apporter les pouvoirs publics aux entrepreneurs ?

@franck : Très franchement, je pense que tout le monde doit compter sur soi-même en ce moment. Être entrepreneur est devenu plus qu’un chemin de croix, c’est un sacrifice et une bataille perpétuelle. La France est mon pays, je me bat donc pour lui et mes entreprises depuis 24 ans et je suis totalement apolitique, cela n’a plus de sens selon moi. Concernant Fleur, elle est en phase avec son ministère et la volonté de celui-ci de prioriser l’innovation avec les moyens dont elle dispose. N’ayant jamais utilisé quelque aide de l’Etat, je pense que vous devriez lui poser cette question le 9 janvier à l’ouverture du congrès dès 08h30. Comme vous devriez la poser à toutes les marques et marchands présents en keynotes, je pense que Mr CHAMBOREDON, porte-parole de GEONPI est bien placé pour vous répondre…
@nicolas : Nous avons convié Fleur PELLERIN car hors des clivages politiques de toutes sortes, ce qui marque le plus c’est sa volonté vivace de faire avancer le Digital en France et d’aider les entrepreneurs de notre économie en général. Le Digital est riche d’entrepreneurs, il est source de création et d’innovation, en ce sens c’est plutôt le Numérique, le Digital et ses merveilleux entrepreneurs qui peuvent montrer la voie aux Pouvoirs Publics : il faut encore favoriser et accompagner davantage ces développements. L’entrepreneuriat est une des plus belles richesses de la France, un monument à visiter, un incontournable et nous fêterons d’ailleurs lors de la journée du 9 Janvier toutes ces nouvelles idées qui facilitent nos vies actuelles et futures…

 

ITespresso.fr – Au delà d’un événement physique, envisagez vous de transformer tous ces contacts en réseau d’influence sur le web ?


@nicolas : Nous sommes au cœur d’une mutation, d’une véritable révolution qui selon Michel SERRES, après l’écriture et l’imprimerie bouscule profondément les esprits et les institutions.
La seule et unique prétention de la journée du WEB2BUSINESS est d’être un endroit ouvert aux échanges et au partage d’expérience. Le but de cette opération est de convaincre ceux pour qui le Digital est encore un mystère ou un gadget qu’il est grand temps d’avancer et d’intégrer dans son futur et celui de son entreprise la “digitalisation”. Expliquer, rassurer et guider. Nos invités seront là afin de partager leurs réussites et de donner à ceux qui désirent avancer grâce au Digital des astuces et de réels clés.
Ce n’est pas à nous seul de décider si le WEB2BUSINESS doit devenir bien plus qu’une simple journée mais ce sont nos invités qui nous donneront une réponse à cette question le 9 Janvier 2014. Je vous engage à suivre la journée qui sera riche en surprises et en annonces. Cette journée sera l’occasion de belles et de pérennes rencontres, des réseaux parmi les réseaux.
Le WEB2BUSINESS n’est qu’un début…

 

@franck : Cela fait 10 ans que je réfléchis à ceci et encore plus à la cession de ECOMMERCE PARIS en 2011. Mon ancien associé n’y voyant aucun intérêt, j’ai abandonné l’idée dans les années 2010 pour la voir renaitre en 2012 avec la création du T2M PARIS et du WEB2BUSINESS. Aussi lorsque j’ai compris que des milliers d’entrepreneurs me suivaient, alors que je pensais singulièrement que mon temps était fait après cette revente (du moins, certains se laissaient aller à le supposer, classique de toute réussite) et que je ne pouvais pas faire mieux que ce salon.

Cela revêt un sens profond puisque l’artisan que je suis, fait ce métier pour réunir, fédérer et créer. Au bout de 117 organisations, 2 leaders internationaux, aucun déficit et plus de 2 millions de visiteurs professionnels, je suis clairement légitime pour bon nombre sur une idée de fédération de forces. Nous pensons qu’il n’existe pas de véritable association sur le sujet en France, la plupart étant administrée sur la base de principes trop teintés de politiques ou d’enjeux financiers. Le WEB2BUSINESS comme tous mes salons prouve qu’il n’est ni besoin de fonds lourds, ni d’associations auto centrées pour créer une organisation de cette taille et de cette qualité jamais vue en EUROPE. Il suffit juste de se battre et d’y croire, bref de faire son boulot de chef d’entreprise.

Et puisque nous nous connaissons depuis 10 ans Jérome, vous savez bien que je ne vais pas m’arrêter là. Il y aura des annonces faites le 9 Janvier et c’est en cela que le WEB2B deviendra un réseau d’influence et d’aide au Digital en France et en Europe.

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur