François Hollande soutient le numérique « made in France » à New York

CloudEntrepriseStart-up
french-touch-conference-francois-hollande
1 14

Venu à New York pour l’accord COP 21 à l’ONU, le Président de la République François Hollande s’est aussi entretenu avec des start-uppers français installés sur place.

François Hollande maintient régulièrement le contact avec les start-up françaises. Aussi bien en France qu’à l’étranger.

Vendredi dernier (22 avril), le Président de la République a rencontré un bouquet de jeunes pousses françaises installées à New York sous la houlette de la French Touch Conference.

La jonction a été organisée dans les locaux de PeopleDoc (digitalisation de documents RH), dirigée par Jonathan Benhamou.

Cette visite de François Hollande aux Etats-Unis s’est produite sur fond de cérémonie de signature de l’accord de Paris sur le climat (COP 21) organisée au siège de l’ONU.

De manière plus modeste, cette rencontre entre le chef de l’Etat français et des start-up de la French Tech sert également de teasing à la French Touch Conference qui se déroulera les 21 et 22 juin à New York.

Parmi les start-up présentes figuraient des représentants de Bandsintown (app de suggestions de concerts et manifestations culturelles), Connecthings (fourniture de tags NFC, codes QR et systèmes de gestion iBeacon), DataDog (service de monitoring des infrastructures cloud), French Wink (plateforme de promotion des créations françaises) et Glowee (solution de lumière naturelle à partir de la bioluminescence).

Il est possible de découvrir un diaporama sur le site Internet de l’Elysée et une vidéo sur les conclusions de la table-ronde avec des entrepreneurs français. « Le numérique permet de créer des emplois et de rendre des services », a notamment déclaré le Président de la République.

Après la troisième édition de la conférence à NY pour promouvoir l’élan de start-up venues de France (qui aura pour thème cette année : « David x Goliath ou les interactions essentielles entre start-ups ou jeunes entreprises françaises innovantes, et les entreprises leaders dans leurs domaines »), la French Touch Conference sera également déclinée à Shanghai (19 octobre 2016) et San Francisco (janvier 2017).

Initiative particulière cette année : le Pitch In The Plane ou comment des start-ups pré-sélectionnées pourront présenter leur projet devant un jury international, en présence d’Axelle Lemaire (secrétaire d’Etat chargée du Numérique), lors du vol Paris – New York City dans un avion affrété par OpenSkies.

Selon Gaël Duval, fondateur de l’évènement French Touch Conference, la dernière conférence de juin 2015 a facilité les levées de fonds de quatre start-up de l’Hexagone avec des fonds français et américains. Pour un montant cumulé de 7 millions de dollars.

« La conférence a aussi permis de générer 1,5 million de dollars de bons de commande supplémentaires », assure Gaël Duval, interrogé par Les Echos.

french-touch-conference-francois-hollande
François Hollande entre Gaël Duval (French Touch Conference) à gauche et Jonathan Benhamou (PeopleDoc) à droite

(Crédit photo : Palais de la présidence française – Elysée)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur