Fraude à la carte bancaire : Vaste coup de filet international

Marketing

Le FBI a démantelé un réseau mondial de cyberfraude : 24 personnes interpellées. A côté, McAfee signale une cyberattaque dans les hautes sphères de la finance.

Dans la guerre contre le cybercrime dans le monde, la police américaine a organisé un vaste coup de filet contre un groupe de trafiquants de cartes bancaires : exploitation illicite des numéros, usurpation d’identité sur Internet, transactions frauduleuses…

A la suite d’une enquête de deux ans avec des agents du FBI infiltrés, l’opération “Card Shop” a permis l’arrestation de 24 personnes présumées membres du réseau pirate (dont onze individus sur le seul sol américain).

Quatre individus recherchés seraient encore en fuite.

L’action policière avait bien une envergure internationale : 13 pays impliqués dont la Norvège, Japon, l’Australie, le Royaume-Uni, la Bosni, la Bulgarie, l’Allemagne…

Le FBI recense plus de 400 000 victimes présumés de ces fraudes à la carte bancaire. Montant évalué du préjudice : 205 millions de dollars.

Ce serait la “plus vaste action de police coordonnée au niveau mondial jamais connue, en ce qui concerne les crimes impliquant des cartes de crédit”, considère Preet Bharara, procureur fédéral de l’Etat de New York, cité dans le communiqué.

Parallèlement, McAfee et Guardian Analytics, éditeurs de solutions de sécurité IT, ont signalé mardi une vague de cyberattaques visant des banques aux Etats-Unis, en Europe et en Amérique latine.

Les pirates ont cherché à dérober entre 75 millions et 2,5 milliards de dollars à 60 banques dans le monde.

Cette fraude empirique, baptisée “Operation High Roller”, fédérait une douzaine de groupes détournant  les systèmes de transferts automatisés actifs ou passifs pour subtiliser de l’argent.

Ils pariaient sur des transactions importantes réalisées à partir de comptes bancaires premium.

De la cyberfraude dans les hautes sphères de la finance.

©-A.-Dréan-Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur