Fraude SMS : un filon inépuisable hélas

Marketing
spam-sms-fraude-dgccrf

Après enquête, la DGCCRF a initié une dizaine de procédures contentieuses contre les éditeurs de SMS frauduleux mais aussi des intermédiaires présumés complices.

“Salut c moi! J’attends tjs ton appel, rappelle moi au 08 etc… ”

Les bonnes vielles arnaques à coup de SMS surfacturés continuent. Un filon inépuisable hélas.

La Direction générale de la Concurrence de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) a mené une enquête qui a abouti à une dizaine de procédures contentieuses contre les éditeurs de SMS frauduleux mais aussi des intermédiaires susceptibles d’être complice de la fraude.

Schéma classique : le consommateur est invité à rappeler un numéro fortement surtaxé commençant par 0899.

Avec de belles promesses très hasardeuses : gains à des jeux, rencontres fictives, fausses offres d’emploi, fausses demandes de confirmation d’un débit bancaire ou réception d’un colis inexistant…

La DGCCRF appelle donc à la plus grande prudence (voir fichier PDF).

Une plateforme de signalement des abus a été mis en place : il suffit de transférer le SMS douteux vers ce numéro 33 700 (gratuit pour les clients Bouygues Telecom, Orange et SFR).

On trouve aussi plus d’informations publiques sur un site dédié malgré un URL alambiqué : http://www.33700-spam-sms.fr.

————————————–

Quiz : Maîtrisez-vous vos données personnelles sur Internet ?

————————————–


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur