Free Basics : l’Inde interdit l’Internet gratuit à la sauce Facebook

JuridiqueLégislationRégulations
free basics facebook inde
1 4

Les autorités indiennes ont prononcé l’interdiction du service Facebook Free Basics, offrant un accès à Internet sur mobile certes gratuit, mais limité. La neutralité du Net est en jeu.

Facebook a un peu de plomb dans l’aile en Inde. La Telecom Regulatory Authority of India (TRAI), l’Autorité de régulation indienne des télécoms, a fait part de son opposition au déploiement sur le territoire de Facebook Free Basics, le service d’accès Internet sur mobile gratuit mais limité du réseau social américain, déjà suspendu en Inde depuis décembre dernier.

Free Basics ne permet en effet toutefois d’accéder qu’à une sélection de services et sites Web sélectionnés par Facebook. Les services de Google ou YouTube par exemple demeurent inaccessibles.

Ainsi, selon les autorités indiennes, ce service de Facebook ne respecterait pas le concept de neutralité du Net.

La TRAI met en avant un règlement national qui interdit aux opérateurs mobiles du pays de proposer des tarifs différenciés et discriminants d’accès à Internet sur terminal mobile.

Ce type de services, comme Free Basics, pourrait en effet désavantager des  petits opérateurs mobiles, qui n’ont l’assise financière de proposer une telle offre low cost

Les opérateurs qui ne respectent pas cette règle s’exposent à des sanctions financières.

Facebook a réagi à cette sanction indienne en se déclarant « déçu » de cette décision tout en affirmant poursuivre « ses efforts pour faire tomber les barrières et donner aux déconnectés un accès plus facile à Internet et aux opportunités qu’il ouvre ».

Le service Free Basics est actuellement proposé dans 35 pays, mais, avant l’Inde, l’Egypte a déjà interdit son utilisation. D’autres gouvernements vont-ils leur emboîter le pas ?

 

Crédit image : India Picture – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur